LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
République Démocratique du Congo - Musiques Bira et Hema (Ocora)

République Démocratique du Congo chez Ocora : le Temps retrouvé.

5 min
À retrouver dans l'émission

La parution d’un enregistrement réalisé en 1984 au nord-est du Zaïre (devenu depuis République Démocratique du Congo) permet de retrouver la diversité humaine et musicale présente à l’époque dans les provinces du Kibali et de l’Ituri, avant que les conflits interethniques ne dévastent la région.

République Démocratique du Congo - Musiques Bira et Hema (Ocora)
République Démocratique du Congo - Musiques Bira et Hema (Ocora) Crédits : Textes et photographies : Didier Demolin - Radio France

« Viki » chante un certain Labado Kechabo, Viki parle d’une femme que le chanteur met en scène en imitant sa voix dans des dialogues chantés ; une captation réalisée en 1984 en République Démocratique du Congo, à l’époque appelée Zaïre. La collection Ocora de Radio France réédite certains de ses enregistrements, mais celui-ci n’était encore jamais paru : numéro consacré aux musiques Bira et Hema, présentes au nord-est du Zaïre, dans les régions du Kibali et de l’Ituri, constituées -comme le rappelle le livret du disque- d’une mosaïque humaine aux traditions très diverses : outre les pygmées de la forêt équatoriale, s’y trouvent d’autres peuples, chasseurs-cueilleurs, agriculteurs de savane et de forêt, des pasteurs, situation qui produit des traditions musicales très différentes d’un peuple à l’autre. Une richesse humaine à l’époque encore vivante en 1984 avant que les différents conflits de la fin du XXème siècle (conflits interethniques qui suivirent notamment la fin du régime de Mobutu) ne dévastent la région.

Chant perdu et retrouvé donc au programme de ce bel enregistrement Ocora, où brille ce musicien Labado Kechabo, joueur de likembé qui alterne ostiani et petites variations mélodiques, non sans virtuosité dans Besu Ka Besu.

Si nous avons ici privilégié les musiques Bira, allez écouter la seconde partie du disque consacrée aux musiques Hema, étonnantes encore, notamment à l’écoute de la flûte ndiri associée à la vièle endingidi, qui produisent des effets de répétitions proches de ce que proposèrent certains minimalistes américains, l’atonalité comprise.

Et puisqu’on ne parle pas assez de la très importante collection Ocora de Radio France, je vous renvoie à un article paru dans un numéro de la revue Audimat toujours disponible (et passionnant) : « Ethnofiction ou audiovérité : une histoire partiale d’Ocora » article d’une petite quarantaine de pages, très complet et personnel à la fois, qui rappelle l’origine de l’Office de Coopération Radiophonique (OCORA donc) en 1962, ses présupposés politiques dans un contexte de décolonisation, de fin d’un monde en quelque sorte, et l’aventure sonore totale que représente l’écoute de cette collection aujourd’hui, expérience d’audiovérité donc. A lire dans la revue Audimat n°4 dont le nouveau numéro vient de paraître.

On se quitte avec Ndili Monge et Mukidi qui chantent Asani amalyanzi muzi a Mbira « Asani construit le village mbira »

Extraits diffusés :

  • Viki (L.Kechabo)
  • Besu Ka Besu (L.Kechabo)
  • Asani amalyanzi muzi a Mbira (N.Monge, Mukidi)

République Démocratique du Congo - Musiques Bira et Hema (Ocora)

L'équipe
Production
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......