LE DIRECT
VOCELLO : Henri Demarquette Ensemble vocal  Sequenza 9.3 Catherine Simonpietri (Decca)

Vocello : de l’ombre à la lumière

5 min
À retrouver dans l'émission

Le violoncelliste Henri Demarquette construit avec l’ensemble vocal Sequenza 9.3 un répertoire pour douze chanteurs et violoncelle allant de Purcell aux contemporains (Thierry Escaich, Juste Janulyte) de chant de douleurs jusqu’à l’illumination.

VOCELLO : Henri Demarquette Ensemble vocal  Sequenza 9.3 Catherine Simonpietri (Decca)
VOCELLO : Henri Demarquette Ensemble vocal Sequenza 9.3 Catherine Simonpietri (Decca)

« Souviens-toi de moi, souviens-toi de moi mais ah ! oublie mon destin » When I am Laid in Earth, la lamentation de Didon selon Purcell vous l’entendez ici dans un arrangement inédit pour violoncelle et ensemble vocal (arrangement signé par Francois Saint Yves). Et l’interprète de ce renouveau c’est Vocello (voce : la voix, cello : violoncelle) Henri Demarquette invente ce mot-valise ou haplologie (vous retirez la syllabe, le phonème répété entre deux mots : tragico-comique > tragi-comique, etc.) VOCELLO pour définir son projet musical : un choeur a cappella d’un côté, l’ensemble Sequenza 9.3 dirigé par Catherine Simonpietri et un violoncelle seul de l’autre, celui d’Henri Demarquette. Le principe étant de susciter la création d’œuvre nouvelles par une formation rarement employée, vous entendrez donc des arrangements pour chœur et violoncelle de musiques de Purcell mais aussi du XVème ou XVIème siècle mais surtout des œuvres contemporaines au répertoire de Vocello, commandées directement auprès des compositeurs comme ici « Night Birds » où Thierry Escaich explore les ressources du violoncelle, ici col legno (technique qui consiste à frapper les cordes avec le bois de l'archet).

Les oiseaux de la nuit « Night’s Birds » de Thierry Escaich : si le titre est en anglais c'est parce que sa musique résonne avec l’œuvre de John Dowland « Flow My Tears » (Coulez mes larmes). Une pièce de ce contemporain de Shakespeare que l’organiste et compositeur Thierry Escaich associe à une autre de ses chansons « Can You excuse My Wrongs » (Peux-tu pardonner mes torts) ; et Vocello de passer ici de la Renaissance anglaise à l’univers personnel de Thierry Escaich, de l’ombre à la lumière par un motif tournoyant…

Il faut aussi mentionner un beau « Stabat Mater » d’Eric Tanguy qui a voulu trouver « des points de contacts entre le violoncelle et le chœur » et s’est soucié du fait que le violoncelle n’ayant pas de texte doive malgré tout « entrer en résonance avec le contenu émotionnel du poème (une mère qui perd son enfant) (…) sans donner l’impression d’ânonner un texte qu’il ne dirait pas ».

A signaler aussi l’étrange « Plonge » d’une jeune compositrice lituanienne Juste Janulyte (née en 1982), basé sur ces vers de L’Avertisseur de Baudelaire « Plonge tes yeux dans les yeux fixes / des Satyresses ou des Nixes (…) Quoi qu’il ébauche ou qu’il espère / L’homme ne vit pas un moment / Sans subir l’avertissement /De l’insupportable Vipère ». La pièce maitresse finale est sans doute « Métamorphoses » de Philippe Hersant, où la musique se métamorphose littéralement, couleur et sonorités inattendues pour un corps composé des textes de détenus de la prison centrale de Clairvaux (collaboration déjà entamée pour « Instants Limites » en 2012). « Les Carillons célestes célèbrent ma Résurrection. J’étais Souffrance. Je devins Compassion ». Voyage de l’ombre à la lumière donc.

Extraits diffusés :

  1. Henry Purcell : Didon et Enée Z 626 : When I am laid (Acte III) Air de Didon (Lamentation de Didon) - arrangement pour violoncelle et ensemble vocal par Francois Saint Yves
  2. Thierry Escaich : Night's Birds - pour violoncelle et ensemble vocal
  3. Philippe Hersant : Métamorphoses - pour violoncelle et ensemble vocal

Henri Demarquette (violoncelle) / Ensemble vocal Sequenza 9.3 / Catherine Simonpietri (chef de chœur) : VOCELLO (Decca)

Concerts : Henri Demarquette (pour d'autres répertoires) à Saint Rémy de Provence le 8 avril 2017, au festival de l'Epau au Mans le 22 mai et à Auvers sur Oise avec le pianiste Jean Frédéric Neuburgervle 24 juin à Auvers sur Oise, 20 juillet 2017 à Limoges

L'équipe
Production
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......