LE DIRECT
Les Caprices de Francisco de Goya (1746-1828). Gravure n°25. Reproduction par M. Segui i Riera.

1799 : les Caprices de Goya, du Charlie Hebdo avant l'heure ?

8 min
À retrouver dans l'émission

En direct des grands chocs esthétiques de l’histoire des arts et de la culture, Mathilde Serrell est aujourd'hui en 1799, alors que Francisco De Goya, peintre du roi Charles IV, retire de la vente une série de 80 gravures, "les Caprices".

Les Caprices de Francisco de Goya (1746-1828). Gravure n°25. Reproduction par M. Segui i Riera.
Les Caprices de Francisco de Goya (1746-1828). Gravure n°25. Reproduction par M. Segui i Riera. Crédits : PHAS/Universal Images Group - Getty

Mais qu’est-ce qui lui a pris? Lui qui est devenu le premier peintre du roi Charles IV, lui que tous les nobles et les grands bourgeois s’arrachent, lui à qui le secrétaire d’État passe, paraît-il, des commandes très personnelles. 

Lui, Francisco de Goya, dont la particule est toute fraîche, s’est mis dans une bien délicate posture. Il vient tout juste de retirer de la vente une série de 80 gravures : "Les Caprices", que personne n’a vraiment vues, mais dont on sait qu’elles ont fortement déplu en haut lieu. 

Insulter nos têtes couronnées, s’attaquer aux privilèges de la noblesse et des ecclésiastiques, parler de mariage arrangé, et même de divorce ! Goya aurait-il attrapé la fièvre révolutionnaire ? Et pourquoi utiliser la gravure qui n’est pas vraiment répandue comme support ? A-t-il eu l’intention de faire circuler massivement des images subversives ? Avec Maud Le Guellec, maître de conférences en histoire, histoire de l’art et littérature de l’Espagne des XVIIIe et XIXe siècles à l'université de Lille  :

La date des Caprices reste fondamentale a posteriori parce que c’est par cette œuvre que l’artiste se fait connaitre: c’est ainsi que des artistes et écrivains français romantiques (Delacroix, Hugo, Théophile Gauthier) vont découvrir et s’enthousiasmer pour ce Goya critique, ce Goya fantastique, qui porte en germe une esthétique qui n’est pas celle de son temps.

L'équipe
Production
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......