LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le déclic. Le monument de l'érotisme en quatre volumes, chef-d'oeuvre érotique de Milo Manara.

1984 : "Le Déclic" de Milo Manara, la lutte des classés X

8 min
À retrouver dans l'émission

En direct des grands chocs esthétiques de l’histoire des arts et de la culture, Mathilde Serrell est aujourd'hui en 1984 et découvre la nouvelle bande dessinée de l'italien Milo Manara, cernée d'un vent d'excitation.

Le déclic. Le monument de l'érotisme en quatre volumes, chef-d'oeuvre érotique de Milo Manara.
Le déclic. Le monument de l'érotisme en quatre volumes, chef-d'oeuvre érotique de Milo Manara. Crédits : Editions Glénat

Le monsieur appuie sur le bouton et un vent d’excitation s’engouffre sous la robe de la dame qui a soudain très envie de lui… On appelle ça Le Déclic, et dans les bibliothèques des salons bourgeois c’est un incontournable. 

Pourtant la couverture de cette bande dessinée est "osée" avec cette fille nue dont on voit les seins et le début du sexe. La bouche ouverte et les yeux clos, elle a l’air de nous faire signe d’approcher… 

L’auteur est un italien assez peu connu en France : Milo Manara. Mais son Déclic est devenu un "indispensable". Tout comme l’autre succès érotique du moment L’Amour propre ne le reste jamais très longtemps de Martin Veyron.

Ce Déclic de Manara provoque la même déflagration que les films Emmanuelle 1 et 2 sortis il y a dix ans. C’est un "carton", particulièrement chez une population de type boboïde. 

Avec Romain Brethes, commissaire de l’exposition "Milo Manara, itinéraire d’un maestro de Pratt à Caravage" au Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême.

Nous sommes dans les années 1980, la libération sexuelle est passée par là, le discours est celui de l’affirmation du plaisir et surtout celui chez les femmes. Cette revendication, Milo Manara en a parfaitement conscience. 

Le Déclic est une suite de personnages caricaturaux qui met en scène la grande bourgeoisie italienne dont Manara se moque.

L’ironie c’est que cette bourgeoisie dont il se moque est aussi celle qui va acheter massivement son livre.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                 

L'équipe
Production
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......