LE DIRECT
La basilique de Pompéi, Campagnie (Italie)

79 : Pompéi, instantané d'une première fin du monde ?

8 min
À retrouver dans l'émission

En direct des grands chocs esthétiques de l’histoire des arts et de la culture, Mathilde Serrell est aujourd'hui en 1748, au moment des fouilles du roi Charles en Campanie (Italie), où l'on découvre Pompéi, ville romaine ravagée par l'éruption du Vésuve de 79.

La basilique de Pompéi, Campagnie (Italie)
La basilique de Pompéi, Campagnie (Italie) Crédits : Bildagentur-online/OIG - Getty

A la cour des Bourbons de Naples et de Sicile, tout le monde ne parle que de ça… Le roi Charles, un "monarque éclairé", a lancé des fouilles en Campanie. On y aurait découvert des trésors, peut-être plus beaux encore que les vestiges antiques de Rome. En particulier des statues magnifiques au théâtre Herculanum, et puis une cité entière, avec des rues, des peintures, des mosaïques enfouies sous plusieurs mètres de roches volcaniques : Pompéi. Ce que l’on peut dire, trois siècles plus tard c’est que la découverte de Pompéi nous en dit davantage sur la vie que sur la mort. En vérité c’est une triple naissance : scientifique (l’archéologie moderne fait son apparition, avant de s’affiner au XIXe siècle), esthétique (la découverte d’un style qui va influencer les artistes), et philosophique (la vie terrestre figée dans son intensité n’en devient que plus sacrée). Avec Alix Barbet, archéologue, spécialiste des peintures murales romaines :

Ce qui fait la différence entre Pompéi et tous les autres sites archéologiques, c'est qu'on a un instantané de vie et de mort avec tout ce qui entourait les Pompéiens de l'époque.

L'équipe
Production
Réalisation
À venir dans ... secondes ...par......