LE DIRECT

Estonie, Lettonie, Lituanie : l'art des années 1890 à 1920-1930 célébré au musée d'Orsay

59 min
À retrouver dans l'émission

A l'occasion du centenaire de leur indépendance, peu après la fin de la 1ere Guerre mondiale

« Âmes sauvages. Le symbolisme dans les pays baltes » au musée d’Orsay jusqu’au 15 juillet 2018. Et un festival associé, Festival Baltique, du mardi 22 au mardi 29 mai inclus.

Portrait (1908) du peintre Konrad Mägi (1878-1925) par Nikolai Triik (1884–1940)
Portrait (1908) du peintre Konrad Mägi (1878-1925) par Nikolai Triik (1884–1940) Crédits : Wikimedia Commons

Avec le commissaire de l’exposition Rodolphe Rapetti, conservateur général du Patrimoine

Rodolphe Rapetti
Rodolphe Rapetti Crédits : Sirpa Räiha. Helsingin Sanomat

Conservateur général du patrimoine, Rodolphe Rapetti a été conservateur au Musée d’Orsay, puis directeur des Musées de Strasbourg, directeur du Musée national Jean-Jacques Henner et directeur-adjoint des Musées de France. Il est actuellement chargé de mission au ministère de la culture - Service des musées de France. Il a enseigné à l’École du Louvre, ainsi qu’à l’Université de Paris X Nanterre. Auteur de plusieurs ouvrages et articles consacrés à l’art des XIXe et XXe siècles, il s’attache particulièrement à renouveler l’approche de cette période. Son champ d’investigation s’étend des années 1860 à Marcel Duchamp. Il est par ailleurs commissaire de nombreuses expositions en collaboration avec les plus grands musées, parmi lesquelles ces dernières années : Odilon Redon (Paris, 2011), L’Art de l’automobile. Chefs d’oeuvres de la collection Ralph Lauren (Paris, 2011), De Van Gogh à Kandinsky : le paysage symboliste en Europe (Amsterdam-Édimbourg-Helsinki, 2012), Émile Bernard (Paris-Brême, 2014). Son livre Le Symbolisme, plusieurs fois réédité depuis sa sortie en 2005 chez Flammarion, est devenu un ouvrage de référence. Actuellement, il est commissaire de l’exposition Âmes sauvages. Le symbolisme dans les pays baltes (Paris-Musée d’Orsay, 10 avril – 15 juillet 2018). Rodolphe Rapetti est nommé directeur des musées et domaine nationaux des châteaux de Compiègne et Blérancourt depuis le 2 janvier 2018.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Les textes sont lus par Olivier Claverie

Kristjan Raud
Kristjan Raud Crédits : Wikimedia Commons

Textes (extraits, sous réserve de diffusion) : Kristjan Raud (1911) - Romain Rolland, lettre à Sofija Čiurlionenė-Kymantaitė (10 avril 1930) - Teodors Ūders (septembre 1920)- Friedrich Reinhold Kreutzwald, Kalevipoeg, Livre XVI (1853 - 1862) - L'écrivain et peintre Jānis Jaunsudrabiņš (1914).

Sofija-Kymantaitė-Čiurlionienė
Sofija-Kymantaitė-Čiurlionienė Crédits : Arz - Wikimedia Commons

Il a été question de : Estonie - Lettonie - Lituanie - Symbolisme - Finlande - Kalevala - Kalevipoeg - Oskar Kallis - Romantisme - Mikalojus Konstantinas Ciurlionis - Konrad Mägi - Janis Rozentāls - Nikolai Triik - Vilnius - Petras Kalpokas ...

Rex (1909) de Mikalojus Konstantinas Čiurlionis
Rex (1909) de Mikalojus Konstantinas Čiurlionis Crédits : Wikimedia Commons

Musique (extraits) : 

L'équipe de production : Stéphane Desmons (technicien) - Anne-Laure Chanel (réalisatrice) - Sixtine de Thé (recherche de textes et conducteur) - Sylvia Favre (attachée de production et page web).

Friedrich Reinhold Kreutzwald lisant le manuscrit "The Kalevipoeg" (1864)
Friedrich Reinhold Kreutzwald lisant le manuscrit "The Kalevipoeg" (1864) Crédits : Wikimedia Commons

Dans l'actualité de l'exposition, ne manquez pas la programmation du Festival Baltique qui débute ce mardi 22 mai  :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Le Festival Baltique est une fenêtre ouverte sur les cultures, les histoires et les légendes d'Estonie, de Lettonie et de Lituanie. Prolongement de l'exposition, ces huit jours de festival mettent tout particulièrement à l'honneur la musique qui a joué un rôle essentiel  dans la constitution et la préservation de l'identité de ces pays. Vous êtes conviés ainsi à une dizaine de concerts, réunissant plus de deux cent soixante musiciens et chanteurs : du concert d'ouverture dans la nef du musée par la Kremerata Baltica, dirigée par Gidon Kremer, aux concerts des choeurs baltes venus des trois pays en passant par le bal électro-balte avec la chanteuse lituanienne Alina Orlova et NOËP, DJ estonien.... Sur le site du musée

Projection, à 20h, à l’auditorium du musée d’Orsay, du film Le coup de grâce (1976) de Volker Schlöndorff ce jeudi 24 mai en présence du réalisateur qui interviendra à l'issue de la projection.

Page en cours

Intervenants
  • Conservateur général du Patrimoine. Directeur des musées et domaine nationaux des châteaux de Compiègne et Blérancourt
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......