LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Natalia Gontcharova, Costume fantastique, vers 1926. Aquarelle sur papier vélin, 34,5 x 25,5 cm

Folklore en art

59 min
À retrouver dans l'émission

Le folklore comme patrimoine vivant et immatériel

Natalia Gontcharova, Costume fantastique, vers 1926. Aquarelle sur papier vélin, 34,5 x 25,5 cm
Natalia Gontcharova, Costume fantastique, vers 1926. Aquarelle sur papier vélin, 34,5 x 25,5 cm Crédits : Paris, Centre Pompidou, Musée national d’art moderne © Adagp, Paris 2020

Folklore, derrière ce titre qui évoque communément des traditions et des savoirs du passé populaires, surgit, étincelante, une influence superbe qui modifia la création la plus radicale de la fin du XIXe siècle et du XXe siècle et qui continue d'intéresser aujourd'hui les artistes. Mais la question se pose : comment se fait-il que l'académie, l'art savant, ait été soudain contaminé par cette culture immémoriale ? Comment les artistes occidentaux de la rupture ont-ils trouvé là, non pas une vieille comptine ressassée, mais une liberté et une magie jusqu'alors négligées ? C'est ce que Jean-Marie Gallais et Marie-Charlotte Calafat ont recherché pour le Centre Pompidou-Metz et le Mucem de Marseille, ce qui donne lieu à une exposition itinérante entre ces deux institutions et un catalogue exceptionnel. Si Les folkloristes qui se multiplient en Europe au XIXe siècle et s'éprennent de leurs sujets, voyageant et recueillant les vestiges fragiles de savoirs qui se fanaient et réenchantant ainsi les veillées, nos veillées par les récits retrouvés, tout autant que par les sons, les formes, les amulettes et les rites. Mais un parfum moins suave par moment émane de la récupération politique puis commerciale qui en fut fait. N'éludant ni la magie poétique, ni la marchandisation de ces folklores qui nous touchent par leur authenticité parfois factices, le Centre Pompidou-Metz et le Mucem nous livrent une réflexion sur la revitalisation de la sensibilité européenne par ce qui fut longtemps maintenu dans les marges de l'art.

Paul Sérusier, La guirlande de roses, 1898. Huile sur toile, 194 × 175 cm.
Paul Sérusier, La guirlande de roses, 1898. Huile sur toile, 194 × 175 cm. Crédits : ©akg-images

Expositions Folklore au Centre Pompidou-Metz, jusqu'au 4 octobre puis au Mucem du 4 novembre 2020 au 21 février 2021.  

Vassily Kandinsky, Ovale n°2, 1925. Huile sur carton ovale, 34,5 x 28,7 cm
Vassily Kandinsky, Ovale n°2, 1925. Huile sur carton ovale, 34,5 x 28,7 cm Crédits : Centre Pompidou, MNAM-CCI/Service de la documentation photo du MNAM/Dist. RMN-GP
Guy Pison, Femmes en costumes lors de la parade d’inauguration de l’Exposition internationale, New York, États-Unis, 1939
Guy Pison, Femmes en costumes lors de la parade d’inauguration de l’Exposition internationale, New York, États-Unis, 1939 Crédits : Marseille, Mucem © Mucem/Guy Pison

Lectures des textes : Nathalie Kanoui

Musiques diffusées :

  • Dino J.A Deane - "A river beneath the river"
  • "La sabotée" - Musiques traditionnelles de Bretagne (Jean Baron, Christian Anneix, Hervé L'Hyver)
  • "Le sacre du printemps : L'adoration de la terre (1er tableau) : Rondes printanières - arrangement pour piano à 4 mains"  de Stravinsky par Marcos Madrigal et Alessandro Stella
  • Piotr Ilitch Tchaikovski - "La belle au bois dormant op 66 : Farandole"  par l'orchestre royal du concertgebouw d'Amsterdam  
  • David Liebman & Adam Rudolph & Tatsuya Nakatani - "Skyway Dream"
Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......