LE DIRECT
Centre Pompidou, Paris, France.

Le musée du Centre Pompidou par Bernard Blistène

59 min
À retrouver dans l'émission

Entre l’exercice de sa passion et celui de son métier, conversation avec Bernard Blistène sur Beaubourg, les musées, l’art et la vie…

Centre Pompidou, Paris, France.
Centre Pompidou, Paris, France. Crédits : Dukas/Universal Images Group via Getty Images

Le 25 janvier dernier le Président du Centre Pompidou, Serge Lasvignes, et la ministre de la culture, Roselyne Bachelot, annonçaient la fermeture du Centre Georges Pompidou pour quatre ans de 2023 à fin 2027

Excellent prétexte pour revenir sur cet objet inouï, unique au monde qu’est le Centre Pompidou, une œuvre d’art conçue par les deux grands architectes, Piano et Rogers, sur un programme soigneusement préparé pendant 8 ans, entre l’annonce de Georges Pompidou en 1969 et l'inauguration en 1977. Un programme pour accueillir collections, artistes, bibliothèques, cinémas, paroles de penseurs, création musicale,  etc. Sans doute une des plus belles utopies concrètes - et concrétisées - de l’après-guerre. Fut-elle développée ou dévoyée, conserve-t-elle son pouvoir d’étonnement, quel est son avenir ? Ce sont quelques-unes des questions que je vais  poser à Bernard Blistène, aujourd'hui directeur du Musée national d'art moderne au Centre Pompidou.

Bernard Blistène, dont les amis de l’art connaissent la faconde, la culture et la passion, a une carrière, dont la période de développement se confond avec les 44 ans d’existence du Centre Pompidou. Il peut donc nous éclairer sur ce qui a changé dans notre vision de l’art, ce que seront les musées bientôt, ce qu’ils furent, les contraintes qui pèsent sur la liberté de choix des dirigeants d’institutions, son regard sur la compétition internationale qui existe peut-être entre New York, Paris, Abou Dabi, Doha, Shanghai, Londres, sur le succès ou pas des artistes de la scène française dans le monde, et sur l’écart qui semble de plus en plus net entre les choix du marché et ceux des institutions, et - beaucoup plus important - sur ce que les artistes peuvent changer encore à nos vies.

Chargée de recherche Maurine Roy

Lecture des textes par Lara Bruhl

Musiques diffusées : 

  • Agitata Da Due Venti par Cecilia Bartoli (La Griselda - Vivaldi)
  • Complainte par Damia (dans le film de Julien Duvivier "La tête d'un homme"- 1933)
  • Echos par Beatriz Ferreyra
  • La ritournelle et le galop par Pascale Citron
  • Demeures aquatiques par Beatriz Ferreyra
  • Le temps du ciel : entropie par Christine Groult

En partenariat avec BeauxArts Magazine

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......