LE DIRECT
Mariano Fortuny y Madrazo

Libération des corps par Mariano Fortuny y Madrazo (1871 - 1949)

59 min
À retrouver dans l'émission

Cet Espagnol qui séduisit la Cité des Doges

Mariano Fortuny y Madrazo
Mariano Fortuny y Madrazo Crédits : Wikimedia Commons

Mariano Fortuny y Madrazo, né à Grenade le 11 mai 1871, et mort à Venise le 3 mai 1949, est un peintre,graveur, couturier et créateur de textile espagnol actif à Venise. Artiste complet, il fut aussi photographe, architecte, sculpteur et scénographe. Il se considère d'ailleurs avant tout comme un inventeur et un artiste peintre... La suite sur Wikipédia

Sergei Yesenin , Isadora Duncan et sa fille adoptive Irma, 1922. Irma et Isadora portent des robes Delphos de Mariano Fortuni.
Sergei Yesenin , Isadora Duncan et sa fille adoptive Irma, 1922. Irma et Isadora portent des robes Delphos de Mariano Fortuni. Crédits : Wikimedia Commons

Fortuny s’appelait Mariano comme son père.

Comme lui peintre médiocre, il est pourtant le seul artiste vivant à figurer dans la Recherche du temps perdu. Certes à cause de son nom, cet alliage de trois syllabes dont les sonorités sombres et claires font tinter les richesses et les faveurs du hasard, le jour et la nuit ornées d’un filet d’or, bref un nom tout trouvé. Mais plus précisément à cause des créations qui firent sa véritable renommée : ces velours de soie, ces brocarts, ces tentures, ces mille et un plis lestés par des perles de verre, dans les vêtements qui composent la garde-robe de Mme de Guermantes et qui éblouissent le narrateur au point qu’il veut les mêmes pour Albertine. Si bien que le nom de Fortuny, pour le lecteur de Proust, évoque aussitôt le manteau de la fugitive, cette toison couleur de nuit que le narrateur argonaute retrouve à Venise, mais pour en faire un linceul. Extrait de l'ouvrage de Gérard Macé Le Manteau de Fortuny (1987), collection Blanche, éditions Gallimard et 2014 pour le format poche des éditions Le bruit du temps.

Affiche de l'exposition
Affiche de l'exposition Crédits : Paris Musées

« Fortuny, un Espagnol à Venise », une exposition du Palais Galliera (10, avenue Pierre Ier de Serbie, Paris 16ème) du 04.10.2017 au 07.01.2018

Commissariat : Sophie Grossiord, conservateur général au Palais Galliera, assistée de Christian Gros, attaché de conservation.

Fortuny, manteau, 1920
Fortuny, manteau, 1920 Crédits : Palais Galliera

Invités : Sophie Grossiord, Gérard Macé et Delphine Desveaux

Fortuny, robe Delphos noire, 1913
Fortuny, robe Delphos noire, 1913 Crédits : Palais Galliera

Sophie Grossiord, conservateur général au Palais Galliera

Après avoir été conservateur à la Maison de Victor Hugo et notamment en charge des arts graphiques, Sophie Grossiord est actuellement  responsable du département Mode 1ère moitié du XXème siècle au Palais Galliera. On lui doit de nombreuses expositions dont « Roman d’une garde-robe », « Jeanne Lanvin », « Les Années Folles 1919-1929 », et actuellement « Fortuny, Un Espagnol à Venise ».

Sophie Grossiord
Sophie Grossiord

Prochainement au Palais Galliera : Rétrospective Martin Margiela intitulée Margiela/Galliera du 3 mars au 15 juillet 2018

Annonce, sur le site du Palais Galliera, de la rétrospective Martin Margiela en 2018
Annonce, sur le site du Palais Galliera, de la rétrospective Martin Margiela en 2018 Crédits : Palais Galliera

Gérard Macé, auteur, poète, essayiste, mais aussi photographe, traducteur... C’est en 1987 qu'il a publié l’essai poétique « Le Manteau de Fortuny » dans la collection Blanche des éditions Gallimard. L'ouvrage a été réédité le 21 octobre 2014 aux éditions Le bruit du temps, dans la nouvelle collection "poche". Son actualité : Chenilles & papillons (26.10.2017) éditions La Pionnière - Kyôto : un monde qui ressemble au monde (05.10.2017) chez Arléa, collection Poche n° 237 - Baudelaire : pages choisies. Baudelaire   par Gérard Macé (02.03.2017) chez Buchet Chastel, collection Les auteurs de ma vie - Pensées simples Volume 3, Des livres mouillés par la mer (04.11.2016) chez Gallimard dans la collection Blanche.

Gérard Macé
Gérard Macé Crédits : C.Hélie.Gallimard

Delphine Desveaux, docteur en histoire de l’art et directrice des Collections Roger-Viollet, léguées à la Ville de Paris en 1985, conservées par la Parisienne de Photographie (3 Rue des Arquebusiers, Paris 3ème). En 1997, elle consacre sa thèse au couturier (Mariano Fortuny, monographie critique et postérité littéraire) et la publie l’année suivante (05.1998) dans la collection Mémoire de la mode aux éditions Assouline sous le titre « Fortuny ». Elle est l'auteur de nombreuses publications ayant trait à l'architecture et l'art. On lui doit plusieurs expositions  : Choumoff au Musée Rodin (2005) - Portraits d’écrivains à la Maison de Victor Hugo (2011) - Laure Albin Guillot au Jeu de Paume (2013) - Jours de Guerre / Excelsior au Sénat (2014) - Dans l’atelier, l’artiste photographié au Petit Palais (2016). Prochainement : "1925-1935, une décennie bouleversante" au château des ducs de Wurtemberg à Montbéliard, partenariat Collections Roger-Viollet/Musée Nicéphore Niépce à partir du mois d'avril 2018.

Couverture de l'ouvrage
Couverture de l'ouvrage Crédits : Éditions Assouline (1998)

Les textes sont lus par Françoise Lebrun

Un avant goût de l'exposition au Palais Galliera...
Un avant goût de l'exposition au Palais Galliera... Crédits : Pierre ANTOINE pour la scénographie

Textes (extraits) : Le Manteau de Fortuny (2014 et 1987) de Gérard Macé - L’Altane ou la Vie vénitienne (1899-1924) d'Henri de Régnier - La Prisonnière (1923, cinquième tome d'À la recherche du temps perdu) de Marcel Proust - Dictionnaire Amoureux de Venise (2004) de Philippe Sollers.

Couverture de l'ouvrage
Couverture de l'ouvrage Crédits : Éditions Le bruit du temps (2014)

« La robe de Fortuny que portait ce soir-là Albertine me semblait comme l’ombre tentatrice de cette invisible Venise. Elle était envahie d’ornementation arabe comme Venise (…), comme les reliures de la Bibliothèque Ambrosienne, comme les colonnes desquelles les oiseaux orientaux qui signifient alternativement la mort et la vie, se répétaient dans le miroitement de l’étoffe, d’un bleu profond qui, au fur et à mesure que mon regard s’y avançait, se changeait en or malléable par ces mêmes transmutations qui, devant la gondole qui s’avance, changent en métal flamboyant l’azur du Grand Canal. Et les manches étaient doublées d’un rose cerise, qui est si particulièrement vénitien qu’on l’appelle rose Tiepolo. » Extrait de La Prisonnière (1923) de Marcel Proust.

Couverture de l'ouvrage
Couverture de l'ouvrage Crédits : Folio, Gallimard

Il a été question de : Rosemonde Gérard - Villa Arnaga - Henriette Nigrin Fortuny, muse et épouse de l'artiste - Marcel Proust - Musée Fortuny à Venise - Reynaldo Hahn - Vittore Carpaccio - La légende de Sainte Ursule conservée au Gallerie dell'Accademia à Venise - Richard Wagner... 

Palazzo Fortuny, già Pesaro Orfei à Venise - La façade sur le Campo san Beneto (09.05.2015)
Palazzo Fortuny, già Pesaro Orfei à Venise - La façade sur le Campo san Beneto (09.05.2015) Crédits : Didier Descouens - Wikimedia Commons

...Le Tintoret - Scuola Grande de San Rocco - Cecilia de Madrazo - Bauhaus - Paul Poiret - Les fêtes de Bacchus au Pavillon du Butard (1912) - Isadora Duncan - La Comtesse de Greffulhe - Othello (19.09.1952) d'Orson Welles... 

Cecilia de Madrazo, peinte par Luis de Madrazo (1880)
Cecilia de Madrazo, peinte par Luis de Madrazo (1880) Crédits : Wikimedia Commons

...La Marquise Casati - El Anatsui - Essaouira - Écharpe Knossos (velours de soie imprimée, de 4 mètres par 2) - Le musée du Prado à Madrid. 

Extrait de l'exposition au Palais Galliera
Extrait de l'exposition au Palais Galliera Crédits : Scénographie de Pierre ANTOINE

Musique (extraits) : Red Priest ‎pour Nightmare In Venice (label Dorian Recordings ‎ -DOR-90305 - 2002) - Fennesz ‎dans Black Sea (label Touch ‎– TO:76 - 17.11.2008) - Steve Roden ‎dans Flower & Water (label Dragon's Eye Recordings ‎– der008 – 11.2014).

L'équipe de production : Claude Niort (prise de son) - Franck Lilin (réalisation) - Sixtine de Thé (recherche des textes et conducteur) - Sylvia Favre (attachée de production et site internet)

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......