LE DIRECT
Jean-Léon Gérôme (1824-1904) Étude d’aprèsun modèle féminin pour « À vendre, esclaves au Caire », vers 1872 Huile sur toile, 48 × 38 cm

Personnalités et figures noires dans l'art depuis l'abolition de l'esclavage en 1794

59 min
À retrouver dans l'émission

L'émancipation ambiguë du modèle noir

Jean-Léon Gérôme (1824-1904) Étude d’aprèsun modèle féminin pour « À vendre, esclaves au Caire », vers 1872 Huile sur toile, 48 × 38 cm
Jean-Léon Gérôme (1824-1904) Étude d’aprèsun modèle féminin pour « À vendre, esclaves au Caire », vers 1872 Huile sur toile, 48 × 38 cm Crédits : © Photo courtoisie Galerie Jean-François Heim -Bâle

Exposition Le modèle noir. De Géricault à Matisse du 26 mars au 21 juillet 2019, au Musée d'Orsay. Performances d'Abd Al Malik du 4 au 7 avril 2019 à l'Auditorium niveau -2 du Musée d'Orsay.  

Félix Nadar (1820-1910) Maria l’Antillaise, entre 1856 et 1859 Epreuve sur papier sale, 25 × 19 cm
Félix Nadar (1820-1910) Maria l’Antillaise, entre 1856 et 1859 Epreuve sur papier sale, 25 × 19 cm Crédits : © Musée d’Orsay, Dist. RMN-Grand Palais / Patrice Schmidt

"Les artistes ont un rôle dans la façon de penser et de repenser la place de la figure de l'homme noir en France métropolitaine" Anne Lafont

Pierre Puvis de Chavannes (1824-1898) Jeune Noir à l’épée, 1848-1849 Huile sur toile, 105 × 73 cm
Pierre Puvis de Chavannes (1824-1898) Jeune Noir à l’épée, 1848-1849 Huile sur toile, 105 × 73 cm Crédits : © Photo musée d’Orsay, Dist. RMN-Grand Palais / Patrice Musée d'Orsay

"Mon rapport à l'art tourne toujours autour de l'émotion. J'ai vu ce tableau, et cela a été un bouleversement" Abd Al Malik (à propos du Jeune homme à l'épée)

"On s'est intéressé à la polysémie du terme de modèle, qui rassemble à la fois le modèle académique et l'aspect exemplaire de la figure du noir dans la France du XIXe siècle" Isolde Pludermacher

Femme aux pivoines, 1870; Initialement intitulé Négresse aux pivoines Huile sur toile, 60 × 75 cm
Femme aux pivoines, 1870; Initialement intitulé Négresse aux pivoines Huile sur toile, 60 × 75 cm Crédits : © Courtesy National Gallery of Art, WashingtonDC, NGA Images

"La question de renommer les œuvres qui comportent des termes racistes et impersonnels est tout a fait centrale dans la muséographie d'aujourd'hui" Isolde Pludermacher

Théodore Chassériau(1819-1856)Étude d’après le modèleJoseph, 1839Dit aussi Étude de Noir Huile sur toile, 54,8 × 73,5 cm
Théodore Chassériau(1819-1856)Étude d’après le modèleJoseph, 1839Dit aussi Étude de Noir Huile sur toile, 54,8 × 73,5 cm Crédits : © www.bridgemanimages.com

"Le fait que l'on nomme indistinctement les modèles académiques "Joseph" révèle quelque chose sur la conception que la France métropolitaine avait de la figure du noir" Abd Al Malik

Théodore Géricault (1791-1824)Étude de dos (d’après le modèle Joseph) pour « Le Radeau de ‘‘La Méduse’’ », vers 1818-1819 Huile sur toile et pierre noire, 56 × 46 cm
Théodore Géricault (1791-1824)Étude de dos (d’après le modèle Joseph) pour « Le Radeau de ‘‘La Méduse’’ », vers 1818-1819 Huile sur toile et pierre noire, 56 × 46 cm Crédits : © RMN-Grand Palais / Philipp Bernard

"Dans son tableau Le radeau de la méduse, Géricault surajoute à l'événement historique deux figures de noirs de plus : c'est un message politique très fort" Isolde Pludermacher

'Il est notable de noter qu'au milieu des mouvements abolitionnistes, Ingres commande un tableau utilisant la figure de Joseph pour en faire une représentation conservatrice de Satan" Anne Lafont

Textes lus par Olivier Martinaud et Agathe Chouchan

Bibliographie

Le jeune noir à l'épée

Le jeune noir à l'épée Abd Al MalikPrésence Africaine, le musée d'Orsay et Flammarion, 2019

Intervenants
  • Historienne de l'art, directrice d'étude à l'Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS).
  • rappeur, slameur, écrivain et réalisateur
  • conservateur peinture au Musée d'Orsay
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......