LE DIRECT

Ça, c'est l’amour (R)

1h01

Un Atelier de création d’Arnold Pasquier

Réalisation Thomas Dutter

(Rediffusion de l’ACR du 29/09/2002)

Love
Love

Entrelacs de fictions, d'entretiens et de chansons, Ça, c’est l’amour est composé comme un film radiophonique qui explore l'expression du sentiment amoureux à travers l'expérience d'une écrivaine (Anne-Marie Garat), d'une actrice (Hanna Schygulla), d'une danseuse (Emmanuelle Huynh), d'un cinéaste (Alain Guiraudie) et d'un jeune homme amoureux (Franck Lambert). La chanson éponyme de Cole Porter interprétée par Taina Elg qui apparaît dans le film de Georges Cukor Les Girls (1957) dans une orchestration symphonique fait le lien entre les différents corps amoureux. C'est le secret de la chanson populaire qui active toutes les histoires d'amour, elle recèle une preuve de sincérité, d'harmonie et de bienveillance.

Ça, c'est l'amour
Ça, c'est l'amour

Arnold Pasquier

Familier du mélange des genres, le travail d'Arnold Pasquier s’établit dans la rencontre et le croisement des disciplines. Documentaires et fictions, danse contemporaine et installations multimédia, radio ; les formes sont expérimentées au profit d’une oeuvre dont chaque pièce constitue la partie d’une recherche sensible où l’être est accompagné avec attention et sentiment.

Arnold Pasquier est né à Paris en 1968. Dès ses études d’arts plastiques et de cinéma, il réalise des essais en Super 8 et en vidéo dans lesquels il développe un univers de journaux filmés et de fictions.

À vingt ans, il se rapproche de la danse contemporaine et collabore avec des chorégraphes comme documentariste et comme danseur. Cette expérience marque la réalisation d’une oeuvre où la danse tient une place importante.

En 1997, il est reçu comme résident au Fresnoy, Studio national des arts contemporains à Tourcoing où il conçoit l’installation C’est ici que je donne des baisers. En 1999, il présente dans la Grande Nef du Fresnoy le spectacle C’est merveilleux.

Il est l’auteur de fictions, de documentaires, d’essais ; de mises en scène de spectacles, de scénographies ; d’émissions de radio pour Les Ateliers de Création Radiophonique de France Culture.

En 2004-2005, à la faveur d’une résidence de l’association française d’action artistique, programme «Villa Médicis hors-les-murs», il réalise le film Celui qui aime a raison fiction de long métrage sortie en salle en 2006 par pointligneplan . Il collabore avec des cinéastes et des plasticiens comme cadreur ou monteur. En 2007, il a mis en scène et scénographié l’opéra d’AntoineDuhamel Le Requiem et la scénographie de l’hommage à Maria Callas à la Fenice de Venise.

L'équipe
Production
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......