LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Día de mucho, víspera de nada

1h01

une émission proposée par le collectif Das PlateauRéalisation : Isabelle YhuelDirection artistique : Céleste GermeTexte : Jacques AlbertComposition sonore : Jacob Stambach et Bjarni GunnarssonAvec les voix de Maëlys Ricordeau et Jacques AlbertPrise de son et mixage : Philippe Palarès

Dia de Mucho
Dia de Mucho

“Le vent est tombé, je crie Hélène je continue à crier pendant une bonne dizaine de minutes sans m’interrompre pour reprendre mon souffle, une sirène un phare un point de ralliement une ancre une alarme” Laponie suédoise. On marche pour le plaisir avec des skis et une pulka. Hélène et Jean s’aiment et se le montrent. Puis, le monde s’éloigne, s’estompe, dans le blanc du blizzard et dans la tempête, dans la folie.Avec Día de mucho, víspera de nada , Das Plateau - collectif de théâtre contemporain - propose une divagation sonore, une zone de doute ou de frottement, entre fiction dramatique et abstraction lyrique. Día de mucho, víspera de nada a été mis en scène par Das Plateau en 2010 au Théâtre de Gennevilliers - Centre Dramatique National de Création Contemporaine. Il vient d'être recréé au Théâtre de Vanves dans le cadre du Festival Ardanthé. Día de mucho, víspera de nada est publié aux Editions Théâtrales, dans un recueil contenant également deux autres pièces de Jacques Albert : Sig Sauer Pro et Le Bon Chemin . Biographie de Das Plateau Créé en 2008, Das Plateau réunit Jacques Albert - auteur/danseur, Céleste Germe - architecte/metteur en scène, Maëlys Ricordeau - comédienne et Jacob Stambach - auteur/compositeur. Ensemble, ils proposent des formes hybrides qui confrontent théâtre, performance, cinéma, musique et danse contemporaine.Entre janvier 2008 et juillet 2010, le collectif est accueilli en résidence à Mains d’Œuvres (Saint-Ouen). À partir de 2010, Das Plateau est en compagnonnage avec Diphtong Compagnie (dir. Hubert Colas) et à partir de 2013, en résidence au Théâtre de Vanves. Das Plateau est membre du collectif de compagnies 360.Depuis sa création, Das Plateau a réalisé cinq spectacles et cinq performances. Les quatre derniers projets de la compagnie (SIG Sauer Pro , Le Bon Chemin , Día de mucho, víspera de nada et Notre Printemps ) prennent pour point de départ les textes de Jacques Albert (publiés aux Editions Théâtrales).Das Plateau a notamment présenté son travail sur France Culture, au Théâtre National de la Colline, au Théâtre National de Strasbourg, au Centre Dramatique National de Gennevilliers, au Lieu Unique à Nantes, au Théâtre Garonne à Toulouse dans le cadre des Soirées Nomades de la Fondation Cartier, à la Ménagerie de Verre à Paris ou à Montévidéo dans le cadre du festival ActOral à Marseille.Si Das Plateau développe une écriture scénique totale dans laquelle son, musique, espace, image, corps, présences et texte se rencontrent, la pluridisciplinarité mise en œuvre répond plus à une logique de choc qu'à une logique de fusion. Chaque discipline est ainsi envisagée en elle-même, dans son intégrité et son pouvoir sensuel spécifique, et rencontre les autres sans hiérarchie prédéterminée.Travailler sur les textes d'un des membres du collectif participe de cette volonté de créer des œuvres qui tout en développant des univers fictionnels puissants et troubles, explorent les rapports qu'entretiennent présence et représentation, narration et abstraction, à la fois en termes de sens, de structure et de perception. C'est également dans cette pensée que Das Plateau développe depuis deux ans un travail cinématographique qui rencontre la scène de manière frontale.

Profondément marqués par le travail de Roméo Castellucci et faisant leur cette phrase de Pierre Michon "l'art ajoute à l'opacité du monde", les créations du collectif cherchent à mettre à jour au delà du discours, le dessous des choses, ce qui ne peut se dire, ce qui ne peut s'articuler, ce qui dans la complexité du monde ne peut ni se dissoudre, ni se résoudre. La beauté qu'ils tentent de mettre en œuvre sur le plateau est tout le contraire d'un académisme, elle porte à la fois la marque de la violence du monde et la possibilité d'un espoir.

Das Plateau sur France Culture :

> Une série de cinq poèmes de Louise Labé mis en ondes par Das Plateau Emission : Pas la peine de crier, juillet 2011

> Interview de Das Plateau à propos de Notre Printemps Emission : Pas la peine de crier, mars 2012

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Tournicoti par Guillaume Herbaut et Lionel Quantin

Rediffusion du 19 mars 2006 (Face B / ACR)

4/7 SLAVUTICH
4/7 SLAVUTICH

Le photographe Guillaume Herbaut nous raconte comment il a eu l'idée de filmer pendant ses reportages. Il nous explique, sur le son de ses vidéos, son originale façon de faire : il tourne en se cadrant soi-même pendant qu'il fait des tours. Il veut nous donner l'impression que le paysage bouge tandis qu'il reste immobile. Progressivement, il inclut les gens qu'il photographie dans ses vidéos : ils se collent à lui, tournent avec lui : une relation exceptionnelle se crée alors.

L'équipe
Production
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......