LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Franz Bartelt ou La vie des confins

1h

Nouzonville
Nouzonville Crédits : C.Ters - Radio France
le village de Frahan C.Ters©Radio France ***Franz Bartelt ou La vie des confins * ** **un documentaire de Stéphane Bonnefoi et Céline Ters** *« On écrit ou on lit quand on n’a rien de mieux à faire. C’est à la portée de tout le monde ».* Selon Franz Bartelt, écrire serait le meilleur moyen d’échapper à l’ennui. Alors il faut écrire et écrire encore. Y a t-il un écrivain plus prolifique que l’auteur du *Bar des habitudes* , qui a fait le choix de vivre dans la rigueur du pays ardennais depuis des décennies, pour ne jamais en sortir. Et pourtant, ce petit territoire d'1 KM2 situé à la frontière franco-belge, Nouzonville, lui suffit à nourrir jour après jour son travail d’écrivain. *« L’écriture est un travail, pas un métier »* , assure celui qui a repris à son compte la phrase d’André Dhôtel : *« écrire c’est s’approcher lentement ».* Bartelt est l’auteur d’une quarantaine de livres (romans, polars et recueils de nouvelles), écrits au cours de ces 25 dernières années, mais aussi de dizaines de pièces radiophoniques et d’une soixantaine de pièces de théâtre. Il compte dans ses tiroirs autant d’inédits… Quelle est la relation de cet écrivain à ce territoire infime, invisible, propre à toute frontière ? Bartelt ne se verrait pas vivre ailleurs que dans ce pays d’entre-deux, recouvert par la forêt, le silence et la solitude. Ce pays oublieux, où naquirent ses deux chers écrivains : André Dhôtel et Arthur Rimbaud, deux Ardennais dont les héros sont toujours en fuite… Et, au-delà des mots écrits, il y a la voix de Franz Bartelt, profonde comme une forêt, lancinante comme un jour de pluie. Ce faux sauvage, qui avoue « ne pas savoir parler », est un chroniqueur caustique et lumineux des voyages ordinaires. Un aventurier immobile, pétri de l’amour des confins.
Stéphane Bonnefoi & Franz Bartelt
Stéphane Bonnefoi & Franz Bartelt Crédits : C.Ters - Radio France
Stéphane Bonnefoi & Franz Bartelt C.Ters©Radio France Entretien et lectures de Franz Bartelt à Nouzonville et dans la forêt ardennaise belge de : *Petit éloge de la vie quotidienne* (Folio), *Plutôt le dimanche* (Labor) et *Les marcheurs* (Finn).
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......