LE DIRECT

L'école Jacques Lecoq, un héritage en mouvement

58 min

De Bruno Tackels

Réalisation Viviane Noël

Compagnie internationale de théâtre 38
Compagnie internationale de théâtre 38

Jacques Lecoq. Cet homme a vu naître parmi les plus grands artistes de la seconde moitié du XXème siècle. Discret, à l’écart de toutes les coteries, il a fondé son école internationale, reconnue mais souterraine, qui depuis 1956 a su accompagner la naissance et le mouvement d’immenses créateurs de la scène, d’Ariane Mnouchkine à Philippe Avron, de Luc Bondy à Steven Bercoff, d’Alain Gautré à Yasmina Reza, de Michel Azama à Claude Régy… Incroyable de penser que tous ces artistes se sont découverts auprès de ce poète du mouvement. Durant près de 40 ans, Jacques Lecoq a su entretenir ce vivier inépuisable, pépinière d’acteurs inouïs, singuliers et uniques.

Etrangement, on sait peu de choses sur Jacques Lecoq et son école. Comment a-t-elle pu marquer à vie tous ces créateurs ? Quelle est cette école atypique qui rassemble tant de diversité ? Dans l’édition 2012 du festival d’Avignon, quatre artistes programmés sont « passés » par la formation Lecoq : Simon Mac Burney, William Kentridge, Christoph Marthaler et Rolf Abderhalden. Une occasion rêvée pour tenter de comprendre l’énigme Jacques Lecoq. Qui était cet homme, quelle pensée anime sa pédagogie ? S’agit-il simplement d’une « méthode » ? Ou plus largement d’une éthique ? Comment est-il devenu ce passeur mythique, cet accoucheur qui a su façonner la scène de son temps, hier comme aujourd’hui ? Avec ses anciens élèves, nous avons évoqué l’héritage en mouvement de celui qui a considérablement influencé leur parcours créateur, aussi différents soient-ils.

Pour mieux comprendre ces questions, nous avons voulu nous rendre dans l’école internationale Jacques Lecoq, Après sa mort en 1999, l’école a su trouver la force d’une véritable mue. Sous l’œil bienveillant de sa femme, Faye, et de ses quatre enfants, activement présents dans la poursuite du rêve fondateur, un collège de professeurs a su prolonger le geste pédagogique du maître, le respectant tout en le rendant vivant, et en lien organique avec le temps présent. Nous avons eu la chance d’assister aux deux jours de rentrée de l’école – un bon moment pour en saisir l’essentiel. Grâce à ce voyage sonore inédit, nous partons en quête de cette expérience mystérieuse de la transmission, le plus beau secret du théâtre.

Enrichies d’archives d’Ariane Mnouchkine et Philippe Avron (élève de la première année de l’école — 1956…), ce voyage au pays de Jacques Lecoq, d’hier et d’aujourd’hui, sera ponctué par la lecture d’un texte bouleversant, « Lettre à mes élèves », lu par l’acteur Sergi Lopez, lui-même ancien élève de l’école. Au terme de la traversée, nous rencontrerons les artistes de demain, ceux qui sortis de l’école engagent de nouvelles aventures, souvent fondées sur la création collective.

En navigant dans les eaux de cette école atypique, nous serons peut-être en mesure de mieux répondre à ces questions : Pourquoi Jacques Lecoq est-il si essentiel et si marginal ? Comment comprendre qu’un homme qui a façonné tant d’artistes restent dans l’ombre de nos mémoires ?

Avec : Rolf Abderhalden, Jean-Gabriel Carasco, Suzana Lastreto, Pascale Lecoq, François Lecoq, Richard Lecoq, Simon Mac Burney, Eric Nesci, Paola Rizza, Mikael Serre, Et des membres de la compagnie 38.

Prise de son : Eric Damaggio

Mixage : Claude Niort

L'équipe
Production
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......