LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Les diseuses et diseurs de bonne aventure

59 min

« Quelle que soit la tête que nous mettions sur nos épaules au fur et à mesure de notre évolution, elle garde en permanence l’image du ciel qu’elle symbolise. » (Annick de Souzenelle)

Oeuvre radiophonique collective, expérimentée à l’association Promo Soins

Centre médico-social de proximité pour personnes en situation de précarité*

... un pari sur la parole, tenu dans un lieu à part et un moment court mais jamais expéditif...

... une consultation atypique, dans une cabaneen bambou et tissu, cocon de 1,5 m2, confortable et intime, site d’émergence, où chaque personne est invitée (20 mn environ) à recevoir un massage de la tête puis aussitôt après à exprimer dans sa langue son avenir imaginé .

  • Ces rencontres, où le corps est reconnu digne et la parole honorée, ne sont ni médicales ou psycho-thérapeutiques, ni utilitaires : chacun est accueilli tel qu’il est mais surtout comme artisan & partenaire de l’Atelier.

L’Atelier se construit suivant un axe de verticalisation, avec en arrière-pensée la formule d’ Hermès Trismégiste :

« Ce qui est en bas égale ce qui est en haut et ce qui est en haut égale ce qui est en bas, pour accomplir le miracle d’une seule chose ».

Les diseurs de bonne aventure
Les diseurs de bonne aventure

Pour que s’accomplisse le miracle de la parole, on suit ses mouvements secrets, du port de Toulon jusqu’au sommet de la ville (584m), du coccyx à l’Atlas puis à l’os sphénoïde.

On donne à écouter chaque intimité se jouant dans la cabane : dialogue intérieur pendant le massage et dialogue avec autrui pendant l’enregistrement.

D’une intimité-conscience à l’autre, on surprend aussi des résonances, qu’on propose à l’auditeur comme moment magique où soudain des personnes ne se connaissant pas, des intériorités différentes coïncident, se rejoignent invisiblement.

Construite avec rien d’autre que ce que l’on a sous les mains, des sensibilités et quelques instruments de musique traditionnels, cette heure d’échange révèle que la précarité ne qualifie plus les Diseurs quand leur seule parole signe des émotions possibles, convoque des choses absentes, donne réalité à l’objet du souvenir comme à l’objet du désir.

Si “le propre de la parole, c’est de rendre chaque être extérieur à soi et intérieur à tous” (*), on souhaite comme bonne aventure à cet Atelier que les Diseuses et Diseurs voient haut, pour toucher le fond de notre humanité.

L.H.

(*) Louis Lavelle in La parole et l’écriture (Editions du Félin, 2005)

Les diseurs et diseuses : Fabrice, Salah, Nelly, William, Kheïra, Richard, Robert, Gilles, Momo, Marielle, Daouda, Alain, Jocelyne, Thierry, Manu, Arlette, Rachel, Omar, Florence

et Gilles Rebeche, diacre, créateur de l’association Promo Soins en 1992.

Voix : Claude Allain.

Equipe de réalisation : : Laurence Huet , Véronique Lamendour,: Alain Joubert.

Grand merci à toutes les personnes de Promo Soins, et tout particulièrement à Martine Timsit, psychiatre et Céline Foucault, psychologue

ainsi qu’à Jérôme Navarro et aux passeurs du téléphérique du Mont Faron.


Le ciel, j’en ai – le ciel et la terre, j’en ai beaucoup entendu parler, ça alors c’est du vrai mot à mot, je n’invente rien. J’ai noté, j’ai dû noter beaucoup d’histoires, les ayant pour décor, ils créent l’ambiance../..

La mer aussi je suis au courant de la mer aussi, elle fait partie de la même série… » (Samuel Beckett)

L'équipe
Production
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......