LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Limbes

57 min

Un Atelier de création de Béatrice Duprez

Réalisation Marie-Laure Ciboulet

EnnaSaplume
EnnaSaplume

« Je suis née refusement à la mort

Je suis née prolongement

Je suis née remplacement

Je suis née soulagement

Je suis née transgression

Je suis née garrot contre la folie

Je suis née garrot contre l’affolement du désespoir

Je suis née mausolée

Je suis née monument aux morts

Je suis née preuve d’une survie possible après le drame

Je suis née témoin

J’aurais voulu naître juste

oui à la vie ».

« Limbes » ? C’est le nom d’un lieu d’exception dans la géographie de l’au-delà. Selon la tradition catholique, c’est un lieu intermédiaire entre enfer et paradis : Un non-lieu. Mais c’est aussi un non-temps, un lieu d’attente sans objet où errent pour l’éternité les enfants, mort-nés, sans baptême.

Par définition l’enfant des limbes n’a donc pas d’histoire. Alors il embarrasse et devient « enfantôme ». car il n’a pas de terre pour nous permettre de pleurer. Pas de lieu pour reposer. En paix comme on dit ! Alors il hante les survivants. oui les adieux non advenus empoignent les gorges et l’histoire meurtrie suinte et se venge.

« Limbes » c’est donc une histoire à la fois singulière et universelle d’exhumation, puis de délivrance. J’y raconte combien être enceinte m’a soudain poussée à m’emparer de l’impensé de mon histoire familiale, et à détricoter le linceul qui m’y reliait afin d’en délivrer l’enfant à naître.

« Limbes » c’est un récit sonore, une mise en forme radiophonique des traces de la disparition et de la perte car rien de tel que la radio pour transgresser, triturer et faire retentir les silences !

« Limbes » c’est un « objet sonore non identifié », entre documentaire et auto-fiction, qui transpose, dans le champ du langage et du son, quelque chose de ce phénomène psychique, tant subtil qu’ineffable, qu’est le « fantôme ».

« Limbes » c’est une écriture âpre et nécessaire pour s’extirper des paradoxes, des va-et-vient et des bâtons dans les roues de la pensée.

« Limbes » nous ramène dans cette étrange familiarité de l’enfance, à la fois révolue et omniprésente, et offre une chambre d’écho à cette petite voix qui en chacun de nous interroge les origines, cherche à rompre les sortilèges et questionne avec suspicion les mémoires familiales trop souvent livrées comme des prêt-à-penser.

« Limbes » c’est une histoire qui se joue sur trois générations et qui donne à comprendre trois façons de faire avec le trauma :

1) l’enclore et le taire. Mais alors, comment choisir le chagrin plutôt que le néant ?

2) l’agir dans sa vie et dans son corps. Mais que faire des souvenirs de chair et de sang surgis à l’improviste ?

3) le parler. Oui, la parole ici vient trancher, ouvrir !

« Limbes » donne donc d’abord à entendre l’engourdissement de la peur enkystée dans les cellules, puis l’emprise doucereuse qui interdit de savoir et de comprendre et, enfin, le besoin impérieux d’opérer des trouées dans l’opaque pour ne plus être prise aux entrailles. Littéralement.

« Limbes » c’est une plongée dans les abysses de l'océan maternel. D’abord en apnée, car corps réels et corps imaginaires sont traversés par les transmissions de l'histoire familiale, dite et cachée. Puis dans un souffle court, implacable et cruel car elle est là l’histoire, tapie dans toute sa force, son poids. La bataille de la vie et de la mort est rude. Et enfin le souffle se tranquillise et génère de longues et amples respirations... car le deuil, quand il est traversé, devient source de vie.

L'empreinte de cette plongée en eaux profondes laisse trace, tenace dans le temps. Impossible d'en sortir indemne !

Alors rien de tel que la radio pour proposer cette expérience sensitive, à la fois métaphysique et charnelle, de désenvoûtement !

L'équipe
Production
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......