LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Lyon - Saint-Etienne : Regarder aux vitres du train

58 min

Laure Bollinger et Véronique Lamendour

Texte de Sophie Maurer

Le paysage qui défile par la fenêtre du train est un travelling.

Vous écoutez la bande sonore de ce film. Vous êtes un passager mais pas seulement.

Vous entendez les pensées des voyageurs autour de vous. Certains sont absorbés par leurs histoires intimes, d'autres par le paysage.

Vous-même naviguez entre l’intérieur et l’extérieur, la vitre n’est plus étanche.

> Ecouter au casque la version binaurale de Lyon - Saint-Etienne : Regarder aux vitres du train pour un effet de spatialisation

Écouter
<button class="replay-button paused aod playable" data-broadcast-type="extraits" data-duration="3292" data-duration-seconds="3292" data-start-time="1379090422" data-extract-id="e921311e-530d-4d2d-ad0a-2eb1efa0cb9c" data-extract-title="Écouter" data-is-aod="1" data-next-media-info="" data-url="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/static/culture/sons/2013/09/s37/NET_FC_e921311e-530d-4d2d-ad0a-2eb1efa0cb9c.mp3" title="Écouter Écouter"data-clip-type="extraits" data-diffusion-title="Écouter" data-diffusion-uuid="e921311e-530d-4d2d-ad0a-2eb1efa0cb9c" data-sharing="null" >Réécouter Écouter<?xml version="1.0" encoding="utf-8"?>écouter (54 min)54 min
Écouter

Au début, des trajets quotidiens en train. Puis une envie de sortir de ce train quand il passe près d’une forêt, au-dessus du fleuve, devant ce petit jardin, à côté de cette friche industrielle. Une envie de prendre la température de l'air avec la main, de savoir à quoi servent ces étranges tubes en acier brièvement aperçus, d'écouter le son du vent qui s'y engouffre, de parler avec cet homme bêchant dehors... Le train, c'est ce reste d'enfance qui nous fait nous exclamer «oh, un cheval !», le voisin demander fébrilement «où ça?», et nous lui répondre «ah... trop tard !». Le train file mais le paysage aussi, que nous regardons assis, le nez collé à la vitre, peut-être à demi-endormi. Qu'y a-t-il derrière cette vitre? Cette création sonore oscille entre documentaire et fiction. J'ai récolté des sons le long de la ligne, et imaginé un chœur de voix qui s'y rattache. Ces voix sont celles de passagers imaginaires et de passagers réels. Ce sont des voix intérieures. En résidence de création Phonurgia/GMVL à Lyon pendant l'été 2012, j'ai invité l'écrivain Sophie Maurer à emprunter la ligne Lyon-Saint-Étienne avec moi. Nous avons relevé ensemble les traits du paysage. Puis elle a écrit les voix intérieures de trois personnages qui naviguent entre leurs histoires intimes et des pensées liées aux paysages. Les passagers réels ont écrit et lu leur propre voix dans le cadre de deux journées d'ateliers. L'auditeur devient à son tour passager grâce à la spatialisation des sons, réalisée en multicanal.

Lyon / Saint Etienne - Regarder aux vitres du train
Lyon / Saint Etienne - Regarder aux vitres du train

En résidence de création Phonurgia Nova/GMVL à Lyon pendant l'été 2012, j'ai invité l'écrivain Sophie Maurer à emprunter la ligne Lyon-Saint-Étienne avec moi. Nous avons relevé ensemble les traits du paysage. Puis elle a écrit les voix intérieures de trois personnages qui naviguent entre leurs histoires intimes et des pensées liées aux paysages. Les passagers réels ont écrit et lu leur propre voix dans le cadre de deux journées d'ateliers.

> Cette création est également en ligne dans une version en multicanal sur le site NouvOson.
Prise de son et mixage: Bruno Mourlan

Texte de Sophie Maurer interprété par: Brigite Lambey-Bouffier, Marie Surel, Alain Valère

Voix des passagers: Ophelie Begnis, Matthieu Bolle Reddat, Laure Bollinger, Danyel Borner, Françoise Crozat, Amelie Dubosc, Annette Dufour, Danielle Dufour, Jean-Pierre Fanget

Coproduction Atelier de la création / NouvOson

Ce projet bénéficié d'une bourse "Brouillon d'un rêve" de la SCAM et d'une résidence de création de Phonurgia Nova/GMVL2012.

Merci chaleureux à Jean-Jacques Cornillon pour ses sons d'usine, à Sylvain Bolle Reddat,Thomas Baumgartner, Renée Elkaïm Bollinger, Colette Constantini, Marie Gourion, Jean-François Lemery pour leur soutien, à la Maison des tresses et Lacets et au Musée de la mine de Saint-Étienne pour leur confiance.

L'équipe
Production
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......