LE DIRECT

Nouvelle

1h

Depuis 2010, Sébastien Roux travaille sur le concept de la traduction.

Ce principe consiste à utiliser une pièce du « répertoire» (peinture, partition, texte) comme une partition pour une nouvelle pièce. La première oeuvre, intitulée Quatuor (2011, commande du GRM) est une pièce électro-acoustique basée sur des fragments du 10e quatuor de Ludwig van Beethoven. La seconde, Nouvelle (2012, commande de la WDR) utilise les phrases sonores de La Légende de Saint Julien L’Hospitalier de Gustave Flaubert. Inevitable Music se base sur les instructions données par l’artiste américain Sol LeWitt pour réaliser ses wall drawings (dessins muraux).

NOUVELLE

Une proposition radiophonique de Sébastien Roux d'après La Légende de St Julien l'Hospitalier de Gustave Flaubert.Pour Nouvelle, le matériau sonore a été constitué uniquement à partir des phrases du texte qui décrivent des situations sonores ou qui contiennent des dialogues. Ces sons ont ensuite été agencés en fonction de leur position dans le texte. La composition a consisté à construire l'itinéraire qui relie ces balises sonores.Une abstraction de La Légende de Saint Julien qui en conserve cependant l'atmosphère surnaturelle.

Détail du vitrail de la cathédrale de Rouen relatant la Légende de Saint-Julien
Détail du vitrail de la cathédrale de Rouen relatant la Légende de Saint-Julien

Avec les voix de : DD Dorvillier, Kim Fransioli, David Jisse, Isabelle Lagarde, Maxime Leveque, Laurent Poitrenaux, Agnes Pontier, Ignace Rabotin, Guillaume Rannou, Selma Schnabel, Martin Selze, Gabriel TurEt aussi : Sophie Bissantz, bruitages Hervé Birolini, mastering Maxime Echardour, percussions Camille Lézer , prises de son studio Gilles Mardirossian, prises de son en extérieur Zeena Parkins, harpe

Remerciements à : Christophe Bellanger et le personnel de la SPA de Genevilliers, Mathieu Bonilla,Vincent Estève,Angèle Chemin, Stéphane Fransioli, Markus Heuger, David Jisse, Philippe Langlois, Priscille Leroy et le personnel de La bibliothèque Ste Geneviève, Cécile et Christophe Marchant, Geoffroy Montel, Henry Parent et l'équipe du Racing Club de Courbevoie, Famille Rabotin, Guillaume Rannou et l'équipe Entre les potosProduction : WDRCoproduction : La Muse en Circuit, Centre National de Création MusicaleSuivi de production : Laetitia Scalliet, Grand Ensemble.

Inevitable Music

En 2010, Sébastien Roux a visité la fondation DIA Beacon (État de New-York, USA), où des wall drawings de Sol Lewitt sont exposés. Les combinaisons sérielles qui organisent les formes géométriques simples à l'origine des dessins de Lewitt ont fortement impressionné le compositeur, qui a cherché un système pour faire « écouter » ces dessins. Le processus de création des wall drawings fait écho en de nombreux points à la composition musicale : l'artiste (le compositeur) formule un ensemble de consignes (une partition) qui sont ensuite interprétées par des assistants (des musiciens) de manière à être vue (entendue) par le public.

Détail du wall drawing #260, exposé au Centre Pompidou-Metz.
Détail du wall drawing #260, exposé au Centre Pompidou-Metz. Crédits : Emilie Vialet et Guillaume Greff

Chaque numéro de Inevitable Music correspond à une série de variations sur un même dessin. - Inevitable Music # 1 rassemble les Variations traduisant leWall Drawing #260 .

Wall Drawing #260 :

On black walls, all two-part combinations of white arcs from corners and sides and white straight, not straight and broken lines. [Sur des murs noirs, toutes les combinaisons en deux parties d'arcs blancs partant des coins et des cotés, et de lignes blanches droites, non droites et brisées]

La Variation 4 propose toutes les combinaisons par paires de 12 sons électroniques dont la morphologie correspond à 12 des 20 figures qui constituent le fondement du Wall Drawing #260 . La Variation 5 superpose deux traductions (l'une électronique et l'autre vocale), fondées sur le même système que la Variation 4 .

- Inevitable Music #3 rassemble lesVariations traduisant lesWall Drawing #47 et #85 .

Wall Drawing #47:

A wall divided vertically into fifteen equal parts, each with a different line direction, and all combinations. [Un mur divisé verticalement en 15 parties égales, chacune avec une ligne dans une direction différente, toutes les combinaisons].

Wall Drawing #85 :

A wall is divided into four horizontal parts. In the top row are 4 equal divisions, each with lines in a different direction. In the second row, six double combinations ; in the third row, four triple combinations, in the bottom row, all four combinations superimposed. [Un mur est divisé en 4 parties horizontales. Dans la rangée supérieure se trouvent 4 divisions égales, chacune avec des lignes dans une direction différente. Dans la seconde rangée, les combinaisons doubles, Dans la 3ème rangée, quatre combinaisons triples, dans la rangée inférieure, superposition des quatre lignes].

Les Variations 1 et 2 de Inevitable Music #3 se basent respectivement sur les principes de combinaisons des dessins #85 et #47 .

La Variation 1 utilise comme matériau sonore les chorals des cantates de Jean-Sébastien Bach, compositeur de prédilection de Sol LeWitt.La Variation 2 utilise des sons électroniques simples, équivalents sonores des lignes dans les quatre directions employées par LeWitt.

- Inevitable Music #5 rassemble lesVariations traduisant leWall Drawing #289

Wall Drawing #289

First wall : On black wall, white lines from the center to points on the grid. [Premier mur : sur fond noir, lignes blanches partant du centre de la grille].

La Variation 2 de Inevitable Music #5 interprète les lignes du premier élément du Wall Drawing #289 comme une partition temps / fréquence pour des ondes en dents de scie.

CALENDRIER NOUVELLE A l'invitation de la compagnie ATMEN : Diffusion de NOUVELLE en version spatialisée à l'Etoile du Nord le 23 mai 2013 CALENDRIER INEVITABLE MUSIC

Printemps 2013 :

•Installation sonore au Centre Pompidou Metz (30 31 mars)

•10 traductions sonore en écoute dans l'exposition, Sol Lewitt Collectionneur, Centre Pompidou Metz (à partir du 19 avril 2013)

•Séance d'écoute Cafe Oto, Londres (21 mai 2013)

Automne 2013 :

•Sortie de Inevitable music #1 sur le label New-Yorakais Future Audio Graphics

Avril 2014 :

•Création de Inevitable Music #2, Deutchland Radio.

L'équipe
Production
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......