LE DIRECT

Quatre mille (et quelques) noms autour du monde

59 min

Par Thomas Charmetant

Réalisation : Anne Franchini

Mixage : Philippe Bredin

Le bateau au moment du baptême ; il reste encore un peu de place sur la coque.
Le bateau au moment du baptême ; il reste encore un peu de place sur la coque. Crédits : T.CHARMETANT - Radio France

Cette année, ils sont vingt à prendre le départ du Vendée Globe, cette course à la voile, unique en son genre, puisque la seule à réunir ces IMOCA soixante pieds (18,36 m) pour un tour du monde à la voile, en solitaire, sans escales et sans assistance ; l'Everest de la course au large.

Parmi eux, Bertrand de Broc et son bateau "Votre nom autour du monde avec EDM Projets" dont la particularité est d'avoir été financé par une centaine de petites et moyennes entreprises et plus de quatre mille cinq cent particuliers qui ont tous leurs noms collés sur la coque.

Ce projet a pu se réaliser en quelques mois seulement et par son côté familial et "système D", contraste avec les habitudes de la plupart des autres équipes qui travaillent parfois depuis plusieurs années et avec bien plus de moyens.

Nous voici alors aux Sables d'Olonne, au moment du départ, afin de capter tout cela : ce type de parrainage inhabituel, l'énergie particulière qui rassemble cette poignée de spécialistes, de bénévoles, d'amis, qui mettent les bouchées doubles pour que leur skipper puisse partir dans les meilleures conditions possibles.

Et puis quel que soit le bateau, demeurent les particularités liées au contexte d'une telle course : les enjeux sportifs, humains, matériels, familiaux, historiques, ainsi que la clameur du départ.

Avec notamment Bertrand de Broc et son équipe, Robin Knox Johnston, des pièces électroacoustiques, la voix de Franck Gourdien, quelques vagues . . .

Zone départ, quelques minutes avant le coup de canon.
Zone départ, quelques minutes avant le coup de canon. Crédits : T.CHARMETANT - Radio France

Quatre mille vagues : On cherche ici à sublimer et un brin dramatiser aussi, les sons du large, à défaut de pouvoir nous y rendre nous-même, ce domaine étant réservé aux seuls compétiteurs. (composition électroacoustique et violoncelle : Thomas Charmetant)

Écouter
5 min
Écouter

Quatre mille termes : Parce qu'il faut bien un peu de théorie, mais que ces termes marins contiennent bien plus que ce qu'ils voudraient nous dire, on frise fatalement avec la poésie sonore lorsque l'on se plonge ainsi dans un tel lexique. (lecture de Franck Gourdien mise en onde par Thomas Charmetant avec sa musique électroacoustique)

Écouter
6 min
Écouter

Quatre mille terres plates : Nous n'oublions pas que certains groupes d'humains ont voulu croire que notre astre était tout sauf sphérique, et que l'intérêt d'en découvrir la finitude n'était pas très bien vu. Alors, comment tenter de comprendre une telle course autour du monde sans se souvenir qu'il y a peu, on ne savait même pas se la représenter dans l'espace ? (Improvisation de Franck Gourdien mise en onde par Thomas Charmetant avec sa musique électroacoustique)

Écouter
7 min
Écouter
Le repère de réglage d'une drisse.
Le repère de réglage d'une drisse. Crédits : T.CHARMETANT - Radio France
Le stand de souscriptions, le jour du baptême, à Ste Marine.
Le stand de souscriptions, le jour du baptême, à Ste Marine. Crédits : T.CHARMETANT - Radio France
Quelques minutes après le coup de canon.
Quelques minutes après le coup de canon. Crédits : T.CHARMETANT - Radio France
L'équipe
Production
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......