LE DIRECT
Cortège de manifestants appelant à faire barrage au Front national le 1er mai 2002

Front républicain : les mutations d'un combat

43 min

Le Front républicain, concept inventé pour contrer le mouvement poujadiste en 1955, fut réactivé de nombreuses fois notamment en 2002 pour faire barrage à Jean-Marie Le Pen. Mais l'union des forces démocrates face à l'extrême-droite va-t-elle de soi dans notre histoire politique ?

Cortège de manifestants appelant à faire barrage au Front national le 1er mai 2002
Cortège de manifestants appelant à faire barrage au Front national le 1er mai 2002 Crédits : Eric Cabanis - AFP

On se souvient de 2002 et de cet entre-deux tours fiévreux, des clameurs de la foule scandant des slogans hostiles au candidat du Front national. De l’unanimisme des partis politiques et des électeurs pour condamner ce coup de tonnerre dans la vie politique et faire de Jacques Chirac, le super-menteur de la campagne brocardé par les guignols de l’info, le rempart de la République contre l’extrémisme.

15 ans plus tard, que reste-t-il du Front républicain ?

Inventé en 1955 alors que la gauche tentait au parlement de faire barrage au jeune mouvement poujadiste – dont l’un des cadres dirigeants s’appelait déjà Jean-Marie Le Pen – le Front républicain, concept à géométrie variable, incarne à lui seul l’idée de la lutte contre le FN, mais aussi ses échecs.

Clivage suprême de la vie politique, il pose aujourd’hui plusieurs questions.

Celle de son efficacité, après avoir tant été décrié et alors que la mobilisation est aujourd’hui incomparable dans son ampleur avec ce qu’elle fut dans ses grandes heures et notamment au cours de l’élection présidentielle de 2002.

Celle de la notion de système décriée par Marine Le Pen, tant semble forte aujourd’hui la tentation de nombreux électeurs de le mettre à bas ce système, quoiqu’il en coûte, même au prix des principes qui régissent la démocratie française.

Celle enfin de la spécificité du concept de République en France, ce système politique dont l’enjeu n’est pas simplement l’alternance ou l’efficacité, mais également un ensemble de valeurs - un projet moral - avec lequel beaucoup considèrent que le FN n’est pas compatible.

Qu’est-ce que le Front républicain et comment ce concept a-t-il évolué ? Comment droite et gauche ont-il fait usage de ce concept ? Celui-ci est-il encore opératoire et efficace pour lutter contre le FN ?

A huit jours d’un second tour de l’élection présidentielle qui s’annonce historique, ce sont les questions passionnantes, angoissantes aussi, que nous posons à nos invités dans ce nouvel Atelier du pouvoir consacré au concept de Front Républicain et à ses mutations.

A LIRE : l'analyse du politiste Joël Gombin sur la mythologie du Front républicain

Intervenants
  • maîtresse de conférences en histoire contemporaine à l’Université d’Orléans, rédactrice-en-chef de Parlement[s]
  • journaliste politique à Slate, essayiste
  • politiste, directrice de recherche au Cevipof – Sciences Po
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......