LE DIRECT

"Mais que fait la police?"

56 min
À retrouver dans l'émission

La mort d’un manifestant dans le Tarn voici quelques semaines, vraisemblablement tué par une grenade explosive lancée par un gendarme, nous rappelle le rôle complexe dévolu aux forces de l’ordre dans notre société.

De par leur mission de maintien de la sécurité publique, les forces de police incarnent le bras armé de l’Etat, et exercent en son nom ce que le sociologue allemand Max Weber appelle le monopole de la violence physique légitime.

Que fait la police?
Que fait la police? Crédits : Radio France

Nul hasard si le mot grec « polis » – avec un « s » qui a donné son étymologie au terme de police, signifie la cité, l’Etat.

Nous déléguons à l’Etat le droit de maintenir l’ordre à notre place, et si nécessaire d’user de la violence pour y parvenir.

L’exercice de cette mission n’est cependant pas dépourvu d’ambiguités.

Dans une société qui supporte de plus en plus mal le spectacle de la violence, la demande d’ordre public va de pair avec une volonté de réguler, de codifier la violence légitime exercée par ceux qui en ont la charge.

Elle complexifie également les rapports entretenus par la police avec le pouvoir politique et avec la justice, alors que les enjeux de la sécurité sont aujourd’hui au cœur de la vie politique.

Selon les enquêtes sociologiques, les Français font globalement confiance à la police et la gendarmerie, mais ils les connaissent mal et les jugent parfois durement.

Comme si dans leur perception des policiers, les citoyens hésitaient entre le modèle positif de Julie Lescaut ou du Gendarme de Saint-Tropez et celui, aux antipodes, du flic raciste et alcoolique des sketchs de Coluche.

Pour tenter de mieux comprendre ce monde des forces de l’ordre et de la police en particulier, plusieurs questions se posent :

Quels sont les pouvoirs qui traversent la police aujourd’hui ?

Quels sont ses rapports avec le pouvoir politique ?

Que nous dit l’état de la police sur notre société démocratique très attachée aux libertés publiques et rétive à la contrainte ?

Ce sont ces enjeux que nous abordons aujourd’hui avec Thomas Wieder et nos invités dans cette nouvelle édition de L’Atelier du politique.

invités:

Jean-Jacques Urvoas, député PS du Finistère

Céline Berthon du syndicat des Commissaires de la Police Natonale

Cédric Moreau de bellaing : sociologue, Maître de conférences en sociologie du droit et en science politique. Membre du LIER (Institut Marcel Mauss)

Sophie Loussouarn, spécialiste de l’histoire politique et économique du Royaume Uni

le conseil de lecture de la semaine:

"Entre leurs mains" de Isabelle Boccon-Gibod

(Editions du Moment)

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......