LE DIRECT

PS , le blues des militants

55 min
À retrouver dans l'émission

Ils sont découragés, abasourdis, médusés, déçus ou dans l’incompréhension, parfois même écœurés : les militants du Parti socialiste vivent une période particulièrement difficile.

Tout pourtant devrait concourir à leur félicité : un président socialiste à l’Elysée avec un Premier ministre socialiste, une majorité au Parlement, jusqu’à récemment au Sénat, dans les villes, les départements, les régions…

Mais Que s’est-il passé depuis 2012 ? S’interrogent les militants d’un parti qui ne semble plus savoir quoi faire ni quoi penser.

Dans cette « société des socialistes » qu’est le PS, pour reprendre l’expression de Rémi Lefevbre que nous recevons aujourd’hui, domine le sentiment d’un profond désarroi organisationnel associé à un changement historique de ligne politique.

Plusieurs familles s’affrontent aujourd’hui au sein du Parti.

Les uns, sociaux-démocrates, voire sociaux-libéraux, se déclarent fidèles à la ligne tracée par François Hollande et Manuel Valls pour « moderniser » le parti.

Les autres rejettent cette évolution par fidélité aux idéaux traditionnels du socialisme et de la gauche en affichant une volonté ferme de transformer profondément l’ordre social.

« Nous sommes les véritables socialistes » assènent-ils aux soutiens du gouvernement, pendant que les Français assistent, avec une indifférence croissante, à ces batailles d’appareil dont ils ne comprennent ni les enjeux, ni même les termes.

Pourtant les défis auxquels sont confrontés le Parti sont historiques :

  • hémorragie de militants – moins de 170 000 membres fin 2013, une chute de 25 000 adhérents en 2 ans.

  • chute du nombre d’élus depuis la bérézina des élections municipales de mars 2014 et un net recul des ressources financières du parti en conséquence.

Crise de leadership & crise d’idées : le PS apparaît comme un parti qui ne s’aime plus, sur la défensive, déconnecté de la société.

La situation est aujourd’hui sans précédent, car une énième bataille d’égos risquerait de faire imploser le vieux parti de Jaurès.

LE CONSEIL DE LECTURE DE LA SEMAINE

"1848, quand la République était révolutionnaire: citoyenneté et représentation" de Samuel Hayat (Le Seuil)

Invités

Rémi Lefebvre, professeur de science politique à l'Université Lille-2 et chercheur au CERAPS; Ses recherches portent sur le pouvoir local, les partis politiques et les campagnes électorales

Grégory Blanc, premier secrétaire fédéral du Ps de Maine-et-Loire, a rejoint le bureau national depuis le 4 septembre

Elise Boscherel, militante PS

chronique internationale

Nele Wissmann, chercheur au Comité d'études des relations franco-allemande,

L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......