LE DIRECT
Épisode 2 :

Née sous Giscard

1h
À retrouver dans l'émission

"Je suis née sous Giscard. Ça pose ou pas ? Voilà, donc je n’ai hérité ni du panache de De Gaulle, ni du confort de Pompidou, ni de la verve de Mitterrand… Ma guerre, c’est la guerre du Golfe. L’idole de mon adolescence, c’est Patrick Bruel."

Née sous Giscard

camille chamoux
camille chamoux Crédits : Radio France

de et avec Camille Chamoux

Réalisation : Marie Dompnier et Alexandre Plank

« Je suis née sous Giscard. Ça pose ou pas ? Voilà, donc je n’ai hérité ni du panache de De Gaulle, ni du confort de Pompidou, ni de la verve de Mitterrand… Ma guerre, c’est la guerre du Golfe. L’idole de mon adolescence, c’est Patrick Bruel. À l’âge où j’ai eu le droit de regarder la télé librement, j’ai découvert l’humour avec Michel Leeb, la philosophie avec BHL, le jeu d’actrice avec Valérie Kaprisky dans L’Année des méduses , et l’humanitaire avec Kouchner. Je continue ou j’arrête ?

J’ai des bases molles. »

Ce spectacle convoque la France dans laquelle je suis née et dans laquelle j’ai grandi. Une France giscardienne, dont je me plains comme on se plaint de sa famille, sur laquelle j’ai aiguisé mon regard critique comme on apprend à le faire sur ses parents, et que je me surprends à regretter, comme on regrette parfois l’enfance qu’on a pourtant bien cherché à fuir. Ce spectacle convoque la nostalgie qui nous guette tous, celle des premières années de la vie bien sûr, mais surtout celle d’époques plus glorieuses. La nostalgie est un refuge pratique.

Camille Chamoux

Remerciement à :

Régis Santon : le sexagénère

Garance Heirry : l’adolescente

Bastien Varigault : Jean-Jacques

Accords de guitare : Patrick Cassir

Prise de son, montage, mixage : Julien Doumenc, Bastien Varigault

Assistant à la réalisation : Félix Levacher

Cette pièce a été créée au Théâtre du Petit Saint-Martin à Paris le 14 février 2014, elle est publiée aux Solitaires intempestifs.

Née sous giscard affiche
Née sous giscard affiche Crédits : Radio France

« Radiodrama »
est une nouvelle manière de faire de la fiction et faire vivre les écritures contemporaines, proposée par le réalisateur Alexandre Plank en complicité avec Aurélie Charon, productrice des Ateliers de la Nuit, et Céline Geoffroy, conseillère littéraire aux fictions de France Culture. Une manière généreuse d’ouvrir la radio et d’accueillir dans nos studios des artistes que nous choisissons.

Il s’agit d’inviter ces jeunes metteurs en scène, accompagnés de leurs équipes, à partager et explorer l’espace radiophonique de l’Atelier fiction.

Nous les avons conviés à mettre en ondes des pièces qu’ils avaient déjà mises en scène et/ou jouées. A réinventer et reformuler, à brouiller les pistes, à enjamber les cadres. Avec eux, nous avons cherché à mêler pratiques théâtrales actuelles et création radiophonique. Pour imaginer des ponts, nouer de liens, improviser des échanges.

« Radiodrama* » *

Nous avons voulu créer sur *France Culture * un festival « On air » qui, en croisant des univers, des esthétiques et des outils, fasse de nos studios un espace ouvert aux bricolages, aux partages et aux tentatives. Un atelier dans lequel se cherchent et se dévoilent des manières inhabituelles de raconter le monde.

Pour cette troisième édition du Festival « Radiodrama », ces trois artistes seront accompagnés par deux réalisateurs de leur génération, Alexandre Plank et Cédric Aussir pour trois créations radiophoniques.

Blandine Masson

Conseillère de programmes pour la Fiction

*1ère émission , Mardi 9 Juin, «En route-Kaddish » de David Geselson, coréalisée par David Geselson et Cédric Aussir

A retrouver sur notre site Internet, en réécoute ou Podcast

et à venir 3ième émission

Le Chagrin De la Cie des Hommes approximatifs

Coréalisation Caroline Guiela Nguyen et Alexandre Plank

Un frère et une sœur se retrouvent quelques jours après le décès de leur père. Il est resté dans leur village natal, tandis qu'elle est partie vivre à Paris. Pour tenter de se comprendre, malgré les kilomètres, les non-dits, les différences qui les séparent, ils vont choisir le terrain de jeu, la régression, et parvenir peut-être à explorer les secrets familiaux, s'alléger du poids de leur histoire familiale, un passé colonial qui ne passe pas... "Le Chagrin" est un voyage vers l’origine à travers un paysage théâtral fait d’affects, d’objets, de matières, de sensations. Une histoire de solitudes – mais aussi une histoire de communauté : pour ces jeunes artistes, engagés depuis quatre ans dans une démarche d’écriture de plateau, il est essentiel de faire surgir d’un geste collectif la singularité des êtres.

L'équipe
Conseiller(e) littéraire
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......