LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Boris Vian en juin 1949 (St Germain des Près)
Épisode 2 :

Septembre 1952-mai 1958

57 min
À retrouver dans l'émission

Boris Vian mène dans ses chroniques une véritable guerre toujours pleine d’humour et de tendresse contre la bêtise et la médiocrité.

 Les musiciens jazz Don Diaz, Claude Luter, Boris Vian, Aimé Barelli et Jacques Dièval (de gauche à droite).4 mai 1948 lors d'une répétition au Lido Cabaret à Paris avant l'ouverture du Festival International de Jazz.
Les musiciens jazz Don Diaz, Claude Luter, Boris Vian, Aimé Barelli et Jacques Dièval (de gauche à droite).4 mai 1948 lors d'une répétition au Lido Cabaret à Paris avant l'ouverture du Festival International de Jazz. Crédits : AFP - AFP

Dans la revue de presse que Boris Vian rédige chaque mois pour Jazz Hot, rien n’échappe à son regard acéré : la musique bien sûr, mais aussi le racisme aux USA codifié par le Jim Crow Act qui fixe les règles de ségrégation raciale, les avancées technologiques de l’univers du disque, la question du droit d’auteur pour les musiciens et de leurs conditions de vie. En s’en prenant régulièrement aux critiques conservateurs,  en particulier à Hugues Panassié fondateur historique du Hot Club de France défenseur du style New Orleans et pourfendeur acharné du be-bop, en répondant aux nombreux courriers de ses lecteurs, Boris Vian mène dans ses chroniques une véritable guerre toujours pleine d’humour et de tendresse contre la bêtise et la médiocrité.

Playlist des titres utilisés pour cette fiction

Birk's Work, Dizzy Gillespie (générique début)
Hy'a Sue, Duke Ellington.
Love for sale, Benny Carter.
Djangology, Django Reinhardt.
Cheryl, Charlie Parker.
Algo bueno, Dizzy Gillespie.
Don't explain, Billie Holiday.
The perfume suite, Duke Ellington.
Things to come, Dizzy Gillespie.
A foggy day, Lester Young.
Moanin with Hazel, Art Blakey.
Caravan,   de Duke Ellington interprété par Dizzy Gillespie (Générique de fin)

L'équipe
Conseiller(e) littéraire
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......