LE DIRECT
Ossip Mandelstam, en 1914

"Contre tout espoir" de Nadejda Mandelstam

1h
À retrouver dans l'émission

"Un témoignage exceptionnel sur les années les plus fécondes du grand poète russe et sur l'asphyxie de la culture qui a accompagné la prise de pouvoir par Staline"

Ossip Mandelstam, en 1914
Ossip Mandelstam, en 1914 Crédits : Wikipédia

"À côté des noms de Soljenitsyne et de Pasternak, celui de Mandelstam est de ceux qui évoquent la résistance de l'esprit contre le terrorisme stalinien.
C'est l'air de la liberté qu'on respire dans le livre de sa femme, Nadejda, dont le manuscrit, rédigé sans doute en 1964, est parvenu clandestinement aux États-Unis sous le simple titre de «Souvenirs».
Les souvenirs commencent en 1934, lors de la première arrestation d'Ossip Mandelstam, et évoquent ses trois années d'exil à Voronej. Ils s'achèvent avec la mort du poète, dans un wagon de déportation en Sibérie, un jour incertain de 1938. Mais, à l'intérieur de ce cadre, Nadejda Mandelstam, sans jamais parler d'elle-même, évoque de la façon la plus vivante toute une génération intellectuelle et politique, de Boukharine à Akhmatova, de Pasternak à Chklovski , et sa rapide réduction au silence dans les années 1920-1930.
À ce titre, cet ouvrage ne constitue pas seulement le commentaire le plus autorisé sur les années les plus dramatiques et les plus fécondes de celui qui est unanimement considéré comme le plus grand poète russe du XXe siècle, mais aussi un témoignage exceptionnel sur l'asphyxie de la culture russe qui a accompagné la prise de pouvoir par Staline."
Note de l'éditeur

Extraits choisis par Hélène Bleskine et Cédric Aussir
Réalisation Cédric Aussir
Conseillère littéraire Emmanuelle Chevrière Avec Julie Pouillon
Equipe technique : Cédric Châtelus, Bruno Mourlan
Assistant à la réalisation : Vivien Demeyère, Félix Levacher

Contre tout espoir de Nadejda Mandelstam est paru aux éditions Gallimard dans une traduction de Maya Minoustchine.

Pour aller plus loin vous pouvez écouter ou réécouter le Feuilleton"Pages arrachées à Ossip Mandelstam"et diffusé du 29 Octobre au 2 Novembre 2018

Chroniques

0H00
32 min

Les Nuits de France Culture

Philippe Goddin : "L'adresse du Musée Hergé est très simple à mémoriser puisque c'est l'adresse de Tintin 26, rue du Labrador"

Bibliographie

L'équipe
Conseiller(e) littéraire
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......