LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Emily Dickinson en 1846

Emily Dickinson, Lettres et poèmes

58 min
À retrouver dans l'émission

"Les Dickinson sont une famille de juristes, ultra-puritains. Ils forment un clan, ne sont bien qu'ensemble et s'estiment différents des autres. Ils ne lisent rien si ce n'est la Bible"

Emily Dickinson en 1846
Emily Dickinson en 1846 Crédits : Culture Club - Getty

De la vie d'Emily Dickinson, née à Amherst, en Nouvelle-Angleterre, le 10 décembre 1830, il y a peu à dire. La trentaine passée, Emily ne sort plus de l'enceinte de la propriété Dickinson, puis ne sort plus de la maison. Elle ne regarde le monde que de sa fenêtre. En 1864 elle tombe malade et meurt en 1886, elle a 56 ans. Bien qu'ayant entièrement consacré son existence à la poésie, Emily Dickinson ne fut pas reconnue de son vivant. La hardiesse de sa pensée et de son écriture inquiétait les éditeurs qui voulaient lui faire remanier ses poèmes, ce qu'elle refusa toujours. Seule Hélène Hunt, poète et romancière, reconnut son génie et l'encouragea. En dehors d'elle, les poèmes d'Emily ne furent lus que par le cercle de famille, élargi à quelques-amis à qui elle les offrait, en guise de « fleurs » ou de «bouquets » disait-elle. Même dans ce cercle de proches, elle se sentait rarement chez elle. Elle fut en rébellion, contre son père, contre les dogmes puritains de la religion, contre son milieu social. Et voulut entreprendre sa quête seule. Ses poèmes reflètent le tumulte de sa vie intérieure, sentimentale et mystique, parsemée d'amours impossibles (une amitié amoureuse avec une camarade de classe qui deviendra sa belle-sœur, puis avec deux hommes mariés, dont le dernier était pasteur), constellée d'invocations et de pieds de nez à Dieu. Le style novateur d'Emilie Dickinson a déconcerté et choqué ses contemporains. Passion et spontanéité donnent une écriture concise, elliptique, «explosive et spasmodique », comme elle la décrira elle-même. Par la poésie, elle se fait homme, femme, animal, objet. Tous les moyens lui sont bons pour questionner la vie et donc la mort, cherchant à connaître le monde, elle-même, Dieu, et prêtant à l'écriture des pouvoirs quasi-magiques pour l'aider dans cette quête.

Choix des textes : Nathalie Boutefeu et Frederick Wiseman Conseillère Littéraire: Emmanuelle Chevrière Réalisation: Pascal Deux

Frédérick Wiseman , à l'enregistrement de "Emily Dickinson"
Frédérick Wiseman , à l'enregistrement de "Emily Dickinson" Crédits : @Alice Kachaner - Radio France

Le grand documentariste américain Frederick Wiseman nous a fait le plaisir et l'honneur de confier à France Culture un choix de lettres et de poèmes d'Emily Dickinson qu'il a mis au point avec la complicité de la comédienne et auteure Nathalie Boutefeu. Nous lui avons demandé pourquoi Emily Dickinson:

"Je suis un admirateur passionné de la poésie d'Emily Dickinson et vivant souvent de longues périodes en France j'ai été surpris de constater qu'elle était si peu connue ici. En Amérique, son œuvre a obtenu le succès qu'elle méritait 70 ans après sa mort, dans les années 50. Emily Dickinson a compris et rendu notre comportement humain dans toute sa complexité et toute son ambiguïté. Elle nous raconte la dimension humaine avec des mots simples, un rythme original, émouvant et drôle aussi… J'espère que ce choix de lettres et de poèmes la rendra accessible et donnera envie de la découvrir et de la lire."

Frederick Wiseman

Nathalie Boutefeu lors de l'enregistrement de "Emily Dickinson"
Nathalie Boutefeu lors de l'enregistrement de "Emily Dickinson" Crédits : @Alice Kachaner - Radio France

Lus par Nathalie Boutefeu Avec les voix de : Renaud Bertin, Chloé Hollings, Christine Braconnier Bruitage : Patrick Martinache Musique originale : Dominique Massa Interprétée par: Thibault Maudry (violon), Matthieu Bauchat (alto), Marlène Rivière (violoncelle), Jérémie Decottignies (contrebasse)
Prise de son montage mixage: Pierre Minne, Eric Villenfin Assistante à la réalisation: Alice Kachaner

Pour cette émission, les poèmes et les lettres d'Emily Dickinson ont été traduits par Françoise Delphy. Les poèmes ont été publiés aux éditions Flammarion.

On trouve d'autres éditions et traductions des poèmes et lettres d'Emily Dickinson, entre autres:
Le Paradis est au choix, traduit et présenté par Patrick Reumaux, Librairie Elisabeth Brunet;
Car l'adieu, c'est la nuit, Choix, traduction et présentation de Claire Malroux, Gallimard;
Lettres aux amies et amis proches, traduit et présenté par Claire Malroux, éditions José Corti.
Remerciements à John Young et la Fondation Gould.

Pascal deux, Réalisateur lors de l'enregistrement de "Emily Dickinson"
Pascal deux, Réalisateur lors de l'enregistrement de "Emily Dickinson" Crédits : @Alice Kachaner - Radio France

Bibliographie

L'équipe
Conseiller(e) littéraire
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......