LE DIRECT

En Nous, Projet d’atelier de création radiophonique

59 min
À retrouver dans l'émission

"En Nous", Projet d’Atelier de Création Radiophonique Fiction par Alex Grillo et Franck Médioni, projet initié par Philippe Langlois et Franck Smith, producteurs de l'Atelier Radiophonique jusqu'en Juillet 2011

Réalisation : Jean-Claude Loiseau

Avec :

Nimrod (auteur/voix)

Daniel Biga (auteur/voix)

Franck Médioni (journaliste/voix)

Alex Grillo (musicien/vibraphone/voix)

Didier Petit (musicien/violoncelle/voix)

Christian Sebille (musicien/ordinateur/voix)

Equipe de réalisation pour France Culture :

Antoine Viossat (montage) Philippe Bredin(prise de son)

Blandine Masson(coordination)

« En nous » s’exercent les forces vives de la création. Universelles et pourtant si individuelles. C’est à cette introspection que nous convient Alex Grillo et Franck Médioni ; une heure privilégiée dans la poésie de l’intériorité de cinq artistes auteurs et musiciens. Des approches de la création aussi diverses que ce que leurs personnalités sont éloignées. Car loin de rechercher les convergences, Alex Grillo assemble le fruit de la spontanéité des propositions des artistes pour mettre en exergue dans la structure même de l’assemblage le mesclun (mélange) des langages, des intériorités, des centres. Dire l’ « en nous » est une gageure pour des artistes dont le mode d’expression privilégié est la musique : étonnants Alex Grillo , Christian Sebille et Didier Petit , d’ordinaire porteurs des mots des autres, verbalisant ce qu’ils excellent habituellement à incarner et à prétendre indicible.

En surimpression de cette architecture complexe faite de réflexions philosophiques et de poésie spontanée, émanant des auteurs Daniel Biga et Nimrod , le compositeur Alex Grillo nous concocte un paysage sonore à l’image de la vie intérieure des créateurs : les propos se juxtaposent, se superposent, s’affrontent et rencontrent l’ouïe de l’auditeur dans un flux qui s’emballe parfois comme pour mieux livrer l’énigme de cette intériorité de la création. Toujours spontanées, ces évocations d’ « en nous », répondent de loin à une 6ème voix, celle du journaliste qui vient en contrepoint poser les questions extérieures, celles qui perturbent et forcent le langage, et donc la pensée: « C’est en nous que la plaine érige des sommets » Nimrod en saison. (ed. obsidiane)

Alex Grillo Vibraphoniste et compositeur, s’est produit avec des musiciens de Jazz et de Musique Improvisée (Steve Lacy, François Jeanneau, Raymond Boni, Bibi Rovère, Didier Malherbe, Barre Phillips, Yves Robert, Annick Nozati, Daunik Lazro, Patricio Villarroel, Benat Achiary etc. )

Performer, il a été soliste subaquatique pour Michel Redolfi , musicien-danseur sur les « Corps Sonores » de Guy Reibel ou en duo avec le danseur JC Ramseyer . Interprète de « 45 minutes for a speaker » de John Cage dans une nouvelle traduction. De 2002 à 2006, membre de la compagnie d’art de la rue « Les Piétons ».

Réalise des formes « cabaret poétique » mêlant textes et sons, sur des thèmes tels que « La Perte », « La Navigation », « Le Désert », « l’Exotisme », d’autres plus marathoniennes comme « L’Amour toute une nuit » avec la compagnie d’arts de la rue Ilotopie ou encore « L’Amour dans le jardin » sur des textes de poètes contemporains. Depuis 2004, concert-poétique de « l’Afrique est en nous » du poète Daniel Biga avec Didier Petit et Christian Sebille . En 2009 « il dit » du poète marseillais JC Izzo avec Catherine Jauniaux et Raymond Boni. En 2011 duo avec le poète malgache Jean-Luc Raharimanana et une nouvelle création avec Daniel Biga : « dernier des Mohicans, avant dernier des Occitans ».

Depuis 1997, plusieurs résidences à Java pour travailler avec le gamelan de Sapto Raharjo . En 2002, résidence au Caire avec des musiciens traditionnels égyptiens sur le thème des racines. En 2006 au Burkina Faso avec des balafonistes traditionnels.

Collabore avec des danseurs, des comédiens, des scientifiques ou des collectifs d’artistes sur des projets spécifiques. Transmet l’improvisation libre à l’ARIAM île de France.

Compose pour le théâtre, la danse, ensembles instrumentaux, sons fixés, chœurs, quatuors, un oratorio, des suites de danses pour orchestres, des livres/disques pour enfants et des pièces pédagogiques.

Discographie sélective :

En 1985, un premier disque « A table ! » avec Jean Querlier, Michel Godard, Jean-Luc Ponthieux et Jacques Mahieux.

En 1993 sortie d’un disque solo « Vibraphone Alone », en 1997 un disque de duos « Couples » et en 2001 un disque de trios « Triplett » où les mêmes 13 pièces sont chaque fois révisitées.

2002 : « L’Amour tome 1 » avec Christine Wodrascka, Didier Petit et Hélène Labarrière. 2005 : « Momento » duo avec Christian Sebille. En 2006 : « La musique de l’Afrique est en nous » avec D. Petit et C. Sebille (grand prix C.Cros2007).

Avec Jean Schwarz : 2 cd « Mosaïque » et « Dilin Dalan » .Avec Sapto Raharjo : « katak katak bertanggo »

2 livres-disques pour enfants sous forme de « tout petit opéra » aux éditions Didier Jeunesse.

Daniel Biga né à Nice le 23 mars I94O - Poète,écrivain, peintre,cinquante métiers d'occasion et aventure puis enseignant en France, Suède et Algérie; enfin professeur dans les Ecoles d'Art de Nice- Nimes et à l'Ecole Régionale Supérieure des Beaux-Arts de Nantes depuis 1988 . Bibliographie importante (poésie, essais, romans…) ainsi que

Livres d'artistes avec - ou interventions plastiques de : Ben, Alain Boullet, Jacques Clauzel, Thierry Delaroyère, Alain Diot, Olivier Goullet, Guansé, Kélig Hayel, Michel Houssin, Bernard Pagès, Benoit Pascaud, Edouard Pignon, Pignon-Ernest, Claire Poulain, Yves Reynier, Gérard Serée, Claude Viallat, etc...

Diverses expositions et manifestations collectives ou personnelles dans les " mouvances" de l'Ecole de Nice ( principalement de 1962 à 1980).

Nombreux ateliers d'écriture poétique depuis I984 avec publication d'une dizaine d'anthologies. Articles, notes ou poèmes dans une centaine de journaux, revues, anthologies, catalogues, ouvrages d'art.

Nimrod Né en 1959 au Tchad, Nimrod est poète, romancier, essayiste et animateur de revue (dont la dernière, Agotem, qu’il codirige avec François Boddaert, Gaston-Paul Effa aux éditions Obsidiane). De 1997 à 2000, il a dirigé la revue Aleph, beth. Il est philosophe de formation. Le poète Léopold Sédar Senghor est l’un des écrivains négro-africains qu’il fréquente le mieux.

Nimrod a reçu entre autres le prix de la Vocation, le prix Louis Labé (1999), la Bourse Thyde Monnier de la Société des Gens de Lettres (2001). Au printemps 2008, il a fait paraître trois ouvrages, qui ont reçu les distinctions suivantes : le Prix Benjamin Fondane, le Prix Édouard Glissant et le Prix Ahmadou Kourouma.

Il a enseigné en qualité de professeur visiteur à l’université du Michigan (Ann Arbor) à l’automne 2006. Depuis septembre 2008, il se trouve de nouveau à l’uni­versité du Michigan pour une résidence d’écriture pour deux ans. Le magazine Le Matricule des anges (n° 91, mars 2008) et la revue de poésie Autre Sud (n° 40, mars 2008) viennent de lui consacrer respectivement un dossier.

Ses ouvrages sont : Pierre, poussière, poèmes, Obsidiane, 1989 Passage à l’infini, poèmes, Obsidiane, 1999 Les jambes d’Alice, roman, Actes Sud, 2001 Tombeau de Léopold Sédar Senghor, essai, Le temps qu’il fait, 2003 En saison, suivi de Pierre, poussière, poèmes, Obsidiane, 2004 Le Départ, récit, Actes Sud, 2005 Léopold Sédar Senghor, monographie cosignée avec Armand Guibert, Seghers, coll. « Poètes d’aujour­d’hui », 2006 Le bal des princes, roman, Actes Sud, 2008 La nouvelle chose française, essais, Actes Sud, 2008 Rosa Parks, roman, Actes Sud Junior, 2008.

Christian Sebille Compositeur et directeur du Centre National de Création Musicale GMEM (Marseille). Après avoir étudié l’analyse musicale au CNSM de Paris avec Michaël Levinas et l'électro-acoustique avec Jean Schwarz et Luc Ferrari, il enseigne au Département de Musicologie de la Faculté de Reims et a développé une pratique de l'ordinateur en temps réel. Son catalogue compte plus de quarante œuvres vocales, instrumentales, électroacoustiques et mixtes, de nombreuses pièces dédiées au théâtre ou à la chorégraphie ainsi que des installations musicales et sonores prévues pour des lieux singuliers.

Didier Petit violoncelliste et producteur des disques "In Situ" qui comptent une trentaine de références de musiques, pour l'essentiel improvisées. Se produit en solo, en duo avec le percussionniste Norvégien Terje Isungset ou le chanteur Béarnais André Minvielle. et un quartette composé de Lucia Recio, Edward Peraud et Kamel Zekri. Participe activement aux groupes d’Hélène Breschand, d’Alex Grillo, de Sylvain Kassap ou d’Yves Robert

L'équipe
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......