LE DIRECT
Vénus Khoury-Ghata, au Festival Atlantide à Nantes en mars 2017.

"Géographie du poème : Vénus Khoury Ghata"

59 min
À retrouver dans l'émission

En direct du studio 118 de la maison de la radio

Vénus Khoury-Ghata, au Festival Atlantide à Nantes en mars 2017.
Vénus Khoury-Ghata, au Festival Atlantide à Nantes en mars 2017. Crédits : Wikipedia

L’émission consacrée à l’œuvre de la poétesse Vénus Khoury-Gatha est composée de 49 extraits, issus de quatre ouvrages. Deux romans : Une maison au bord des larmes et La Maison aux orties, et deux recueils : Les mots étaient des loups et Gens de l’eau.

Une maison au bord des larmes est un roman autobiographique : il s’agit de la naissance de son écriture dans un milieu familial où le père faisait régner la terreur et menait une guerre sans merci à son fils qui se voulait poète et qu’il finit par faire interner dans un hôpital psychiatrique. Vénus en écrivant des poèmes prend la relève de ce frère tant aimé. Ce sont les extraits de ce livre qui constitue une sorte de fil rouge sur lequel s’intercalent les courts extraits de La Maison aux orties et les poèmes.

Vénus Khoury Ghata  lit des extraits de La maison aux orties et Une maison au bord des larmes.
Jeanne Brouaye, Pauline Moulène, Clémentine Verdier  lisent les poèmes issus des recueils Gens de l’eau et Les mots étaient des loups Sébastien Quencez accompagne ses lectures sur des compositions originales à la guitare électrique, au xaphoon et au piano
Choix des poèmes et des textes par Jean-Pierre Jourdain Réalisation : Baptiste Guiton Conseillère littéraire Céline Geoffroy Equipe de réalisation : Pierre Henry, Benjamin Vignal et Justine Dibling

Écrivain d’origine libanaise, Vénus Khoury-Gatha vit à Paris depuis 1972. Elle a publié une douzaine de romans, et autant de recueils poétiques. Elle a bâti au fil des ans une œuvre riche, alternant poésie et roman, qui a été couronnée de nombreux prix, prix Apollinaire, prix Mallarmé, Grand prix de Poésie de l’Académie française, Prix Goncourt de la Poésie…

Née au nord du Liban dans le village montagneux de Bécharré, Vénus Khoury-Ghata suit des études de lettres et débute sa carrière comme journaliste à Beyrouth. En 1959, elle devient Miss Beyrouth. Elle divorce ensuite de son premier mari et épouse en secondes noces un médecin et chercheur français Jean Ghata. En 1972, elle s’installe en France et collabore à la revue Europe, dirigée alors par Louis Aragon qu’elle traduit en arabe avec d’autres poètes. Le thème de la mort s’impose souvent dans ses poèmes, sans doute à cause des deux premiers drames de sa vie : la guerre civile et la mort de son époux en 1981. Son oeuvre est riche et abondante : quinze recueils de poèmes ont reçu plusieurs prix et ont été récompensés en 1993 par le Prix de la Société des gens de lettres et quinze romans, dont La Maestra couronnée par le prix Antigona. Insatiable et passionnée, Vénus a su s’imposer très naturellement dans un monde d’hommes et devenir l’une des plus célèbres écrivains et poétesses françaises.

L'équipe
Conseiller(e) littéraire
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......