LE DIRECT

L'Annulaire

1h01
À retrouver dans l'émission

Traduction Rose-Marie Makino-Fayolle

Adaptation et Réalisation Juliette Heymann

Conseillère littéraire Céline Geoffroy

Rediffusion de Janvier 2014

Yôko Ogawa compte parmi les plus grands écrivains japonais contemporains. Son œuvre tout entière est traversée par une "inquiétante étrangeté", où un univers se déploie entre rêve et cauchemar, entre réel et fantasmes, entre souvenirs et regrets, entre obsession des traces, du classement et menace de l'effacement, un univers où seule la musique semble permettre d'atteindre une certaine harmonie : la musique, mais aussi les sons, les bruits, sont des éléments à quoi s'accrochent les personnages; la musique et les sons, qui davantage que les mots, unissent le passé et le présent, les désirs et les expériences de la perte, abolissent les limites entre le bien et le mal, la douleur et le plaisir. Et l'écriture elle-même de Yôko Ogawa, minimale, concise, poétique, apparaît alors comme la partition, la trace d'une composition plus vaste, musicale et sonore.

L'annulaire souligne tout particulièrement ces caractéristiques de l'œuvre de Yôko Ogawa :

Une jeune femme, qui a perdu un morceau de son annulaire, devient l'assistante d'un taxidermiste du souvenir; une petite fille, abandonnée à elle-même dans l'orphelinat que dirigent ses parents, se rend à la piscine lors des entraînements de Jun, un garçon plus âgé; une femme, qui a perdu l'ouïe après que son mari lui a annoncé son souhait de divorcer, va guérir grâce à sa rencontre avec un sténodactylographe.

Biographie :

Yōko Ogawa , née en 1962 à Okayama, est une écrivaine japonaise. Elle est l'auteur de nombreux romans - courts jusqu'en 1994 - ainsi que de nouvelles et d'essais.

Elle a remporté le prestigieux Prix Akutagawa pour "La Grossesse" en 1991, et également les prix Tanizaki, prix Izumi, prix Yomiuri, et le prix Kaien pour son premier court roman," La désagrégation du papillon".

Ses romans ont été traduits en français, allemand, italien, grec, espagnol, catalan, chinois, coréen et récemment en anglais (aux États-Unis). Une adaptation cinématographique de sa nouvelle "L'Annulaire" est sortie en France en juin 2005, un film de Diane Bertrand avec Olga Kurylenko et Marc Barbé. Au Japon, "La Formule préférée du professeur" a été récompensé du Prix Yomiuri et y est également sorti en film (2005), en bande dessinée (2006) et en cd audio (2006).

Le Petit Joueur d’échecs (Actes Sud, 2013; roman)

Ses œuvres traduites en français par Rose-Marie Makino-Fayolle sont publiées aux Editions Actes Sud :

Avec

Garance Clavel (Elle) Gabriel Dufay (M Deshimaru) Michel Robin (Le Vieil Homme)

Agathe Lebourdonnec (La Jeune-Fille A La Brûlure) Léonie Pingeot (La Jeune Femme A La Partition )

Rosine Favey (La Dame Du 309)

Et les voix de :

Pauline Dubreuil, Anna Gaylor, Marine Liquard , Elodie Menant, Marie Nahmias, Clara Noël Claire Rappin , Anaïs Rotteleur

Au piano, composition originale et interprétation Dominique Massa

Bruitage Sophie Bissantz

Prise de son, montage et mixage : Catherine Déréthé , Manon Houssin

Assistante à la réalisation Yaël Mandelbaum

L'équipe
Conseiller(e) littéraire
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......