LE DIRECT

Sang et stupre au lycée (2ème partie)

1h
À retrouver dans l'émission

Cycle Kathy Acker, les 19, 26 novembre et 3 décembre

Kathy Acker est née en 1947 à New York et elle y est morte en novembre 1997.

Elevée dans une famille aisée d’origine juive allemande, Kathy Acker ne trouve pas sa place dans cette famille bourgeoise. Elle étudie la littérature, devient l’assistante de Herbert Marcuse et gagne sa vie en faisant du strip-tease à Times Square. Elle participe à la scène littéraire new-yorkaise, collabore avec des groupes punk. Elle revendique un héritage littéraire et critique français, de Rimbaud au post structuralisme. Heritière de William Burroughs, elle domine dans les années 90 la scène littéraire avant-gardiste. Traduite dans le monde entier, elle est enseignée aussi dans de nombreuses universités En France, on a pu redécouvrir l’œuvre de Kathy Acker grâce à Laurence Viallet , fondatrice des Editions Desordres.

Stang et stupre au lycée (2e partie) Adaptation Simon Guibert

Traduit de l’anglais par Claro

Réalisation Jean-Matthieu Zahnd

La narratrice, Janey Smith, est orpheline de mère, elle vit seule avec son père, jusqu’au moment où il commence une liaison amoureuse. Elle part alors vivre à New York, fait l’expérience des MST, de plusieurs avortements, du punk rock et vend des cookies. Elle rencontre un marchand d'esclaves persan qui la tient prisonnière et la forme à la prostitution. Libérée, elle entreprend une sorte de" voyage au bout de la nuit " jusqu’à Tanger, où elle fait la connaissance de Jean Genet. Tous deux, pouilleux et décharnés, se rendent jusqu'en Egypte, séjournent en prison. Puis Janey meurt. Alors les rêves se déploient…

Avec :

Andrea Schieffer La Narratrice

Fanny Touron Janey Smith

Laurent Cléry Jean Genet

Lara Bruhl Erica Jong

Martin Amic Michal

Jimmy Carter Gael Zaks

Guy Lamarque Un vieil ami célèbre

Mahmoud Said N’Namah

Malik Faraoun Patron, Monsieur Merguez

Abel Aboualiten Sahid

Les didascalies Sophie Bezard

Et Bertrand Suares, Régis Chaussard, Nicky Marbot, Françoise Cousin et Clémence Barbier.

Bruitage Bertrand Amiel

Equipe de Réalisation Claude Niort, Amandine Grevoz, Martin Delafosse.

Assistante à la réalisation Louise Loubrieu

Sang et stupre au lycée est publié aux éditions Désordre/Laurence Viallet.

Cycle Kathy Acker Kathy Acker est morte d’un cancer du sein en 1997, la même année qu’Allen Ginsberg et William Burroughs. Incroyable coïncidence, car le seul maître que se reconnaissait Kathy Acker était bien William Burroughs. Même si dans son Panthéon littéraire, se côtoyaient aussi Jean Genet, Violette leduc, Pierre Guyotat, Georges bataille, sade, Cervantès, Dickens, et Proust..

Grâce à Laurence Viallet, créatrice des éditions Desordres, les livres de Kathy Acker ont été republiés en France. En effet, au début des années 2000, plus aucun titre de Kathy Acker n’était disponible en France avant que la passionnée Laurence Viallet ne les fasse retraduire pour les publier dans sa maison d’édition Désordres. Kathy Acker représente, selon Dennis Cooper, la quintessence de l’audace et de la radicalité pour toute une génération. Ainsi il écrivait à son sujet en 2003 : « Une femme peut-elle, à la fin du XXeme siècle américain, écrire avec impertinence, brillamment, irrévérencieusement, sans aucun souci de bienséance, sans être réduite à une caricature jetable, une rebelle stylisée ou une salope impudique ? Peut-elle mettre en cause la base indestructible de l’identité sans qu’on essaie de la réduire au silence ? Ces questions demeurent mais, heureusement, l’écriture de Kathy Acker aussi ».

Les livres de Kathy Acker sont aussi expérimentaux, scandaleux et pour certains, aussi irrecevables que le fut Ulysse de Joyce, ou Hawl de Allen Ginsberg ou Eden éden éden de Pierre Guyotat..

Ils sont bourrés d’intelligence et de non conformisme, mais ils portent aussi atteinte à la société toute entière. Ainsi elle écrit en 1981 : « Aujourd’hui les artistes doivent faire de leur œuvre, leur moi, des objets de marketing, des images de mode changeantes. La volonté de mettre l’art au premier plan s’en est allée, au revoir ? ». Kathy Acker n’est pas seulement scandaleuse, elle réfléchit, elle travaille, et elle est l’auteur d’une œuvre véritable d’écrivain. C’est pourquoi, nous avons pensé que la virtuosité de l’écrivain, son goût pour la narration destructurée et inventive, la radicalité de son existence comme de sa pensée avaient toute leur place dans un Atelier Fiction, lieu de création radiophonique et d’expérimentation. C’est aussi pour nous, le choix de faire entendre la voix unique de cet écrivain américain, une des rares héritières féminines de la Beat generation.

Ceci dit, la diffusion à la radio, même à une heure tardive, nous a conduit à faire certains choix pour l’adaptation, tout en respectant l’esprit de Kathy Acker, de manière à ce que ces textes puissent avoir quelques chances d’être entendus par les auditeurs, malgré leur violence verbale. Ce n’est donc pas l’intégralité des œuvres qui seront diffusées sur la radio mais bien des adaptations, avec ce que cela implique de coupes et de réduction. Il est toujours possible ensuite d’aller lire les livres, publiés aux editions Desordre..

L’écrivain Claro, a traduit Sang et stupre au lycée , aux éditions Desordres et Laurence Viallet a traduit Don quichotte. Simon Guibert a adapté pour la radio ces deux romans, Katell Guillou, comme conseillère littéraraire, a accompagné le travail d’adaptation de ces deux romans pour la radio, réalisés pour la radio par Jean-Mathieu Zanhd.

Blandine Masson

Conseiller de programmes pour la fiction

L'équipe
Conseiller(e) littéraire
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......