LE DIRECT

Le second souffle (rediffusion de l'émission du 17 septembre 2012)

1h
À retrouver dans l'émission

Hors Humain, passerelle Debilly, Paris
Hors Humain, passerelle Debilly, Paris Crédits : Radio France

C'est un nouveau printemps. Un souffle différent. Parce qu’on pense respirer à chaque instant mais pourtant on manque de souffle. On ne parlera pas du souffle premier, inconscient, mais du second souffle. Celui que l’on fait advenir, la respiration choisie. Contre le vertige et pour la vie. Il faut oublier le cœur pour se connecter aux poumons. L’image de départ ce soir serait celle-là : une ronde de personnes âgées, elles ont entre 60 et 90 ans, sur scène, dansant sur Le Sacre du printemps . 40 minutes d’une marche, une course. Contre le temps. Le Sacre du printemps va avoir 100 ans… il appartient au siècle de ceux qui sont aujourd’hui des grands-parents. Et pourtant ils vivent toujours le printemps, saison violente, avec force et élan. Le temps passe et on devrait plutôt gagner en endurance. Je voulais coller l’image de cette course au souffle du Hors Humain. Debout sur la passerelle Debilly à Paris, au-dessus de la Seine. « Tu vas voir de tes propres yeux » me disait-il et j’ai vu, et finalement, c’est assez rare de voir. Quelqu’un qui vous parle, qui dis « tu vas voir de tes propres yeux », et qui, oui, grimpe sur la passerelle, à mains nues, tête à l’envers, au dessus du vide. Ce n’est pas être fou mais c’est aller plus loin, se sentir souverain. Pour éviter de dire : aujourd’hui j’ai encore disparu, j’ai peu existé. C’est un souffle hors du commun. Poumon vide, poumon plein. Ce soir on demande : du printemps, du printemps, et à tout prix et qu’importe les âges de la vie. La marche continue, sans fatigue : la poitrine a le pouvoir, ça s’appelle une audace respiratoire : refuser, dire "non" au souffle court.

Le chemin ce soir part du haut d’un pont pour finir à l’intérieur de vos appartements. Le studio sera notre chambre à air, on entame la marche, on commence la ronde. On sacrera le printemps, il n’y aura pas d’essoufflement, on est en direct et ça commence maintenant. Pour le second souffle ce soir, voilà ceux qui sont là:

Écouter
2 min
Écouter

Le Hors Humain, sur la passerelle Debilly, à deux pas de la Maison de la radio, pour l'ultime souffle, en hauteur. Poète et disons athlète hors du commun… et, ce que j’ai aimé comme idée : « professeur de souffle ». Il est descendu de la passerelle Debilly, et lui qui n’est pas fait pour l’intérieur est quand même entré dans notre studio, pieds nus sur la moquette.

Deux danseurs seniors : Aline Ruggieri et Emmanuel Drymael, et Thierry Tieû Niang pour ".... du printemps ! ", ronde de 40 minutes par des danseurs amateurs de 60 à plus de 80 ans. Contre la course du temps. Au Théâtre de la Ville jusqu'au 20 septembre, puis à la Biennale de Lyon, puis à Cavaillon.

Nicole Seiler , chorégraphe suisse, pour un parcours chorégraphique dans la ville, à la jumelle : apercevoir des danseurs dans des appartements privés : "Living room dancers " au Centre National de la danse à Pantin, du 26 au 28 septembre 2012.

Amélie Bonnin dessine les poumons vides, les poumons pleins, elle dessine l’émission en direct dans le studio.

Second souffle par Amélie
Second souffle par Amélie Crédits : Radio France
Second souffle par Amélie 2
Second souffle par Amélie 2 Crédits : Radio France
Second souffle par Amélie 3
Second souffle par Amélie 3 Crédits : Radio France
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......