LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Numéro 1. L'impression (de l'été)

59 min
À retrouver dans l'émission

Silence, l'été.
Silence, l'été. Crédits : JR - Radio France
Paris Plage
Paris Plage Crédits : JR - Radio France

L'Atelier intérieur s'ouvre à l’impression. A ce qui s’imprime. A ce qu’on garde. L’impression de l’été. Mais aussi l’impression heureuse de deux premières années d’Ateliers. Notre générique, celui que vous entendez, la Ritournelle de Sébastien Tellier… c’est ce qu’on entend maintenant dans le long couloir du terminal 1 de l’aéroport Charles de Gaulle à Paris. Un long tapis roulant, alors qu’on atterrit, et qu’on se sent dans les jambes encore un peu d’air. Je me suis dit alors : on va le garder . Pour la troisième année. Troisième saison. Troisième fin d’été. C’est toujours émouvant de « rentrer ». On a pris la route, on a pris la mer, on a pris les airs. Et puis un jour on rentre, la boucle est bouclée. Mais c’est le contraire d’un retour au point de départ. Ce qui est cruel c’est comme parfois, le dernier jour de l’année peut ressembler au premier. On rentre chez soi et rien n’a bougé. Tout est à sa place, où on l’avait laissé. Comme si rien ne s’était passé. Alors que les yeux ont vu tellement d’images, qu’on a dans le corps des sensations nouvelles. On voudrait que chez soi aussi tout ait changé. Qu’il y ait la trace du temps. Qu’en rentrant tout soit imprégné de l’été. Rentrer, c’est peut-être entrer dans l’âge adulte / et accepter une fois pour toutes… que la vie est intérieure. Que l’expérience ne se voit pas. Qu’en rentrant, on n’a pas un nouvel appartement. Le papier peint n’est pas refait, tout est là. Parce que la vie est intérieure et que l’expérience ne se voit pas . Et donc le nom de notre émission, l’Atelier intérieur , on l’aime et on le garde, parce que ce soir comme tous les lundis, on tentera de rendre visible, de rendre audible ce qui ne l’est pas. L’image de départ ce soir c’est trois mots : « les grandes vacances », à la façon dont on le disait, enfant. De quand date l’impression, la première, le premier été ? Quand on s’offre en entier à des habitudes éphémères. Quand on se dit : j’aurais pu naître là. Je pourrais habiter là. Vivre là. Quand on fait croire à la ville étrangère qu’on lui appartient. On se donne, et sans retenue, et avec le corps léger. Nous sommes le 2 septembre et nous sommes chargés de l’été. // L’Atelier intérieur marche au son de la Ritournelle comme sur le tapis roulant du terminal 1 de l’aéroport Charles de Gaulle, dans le sens retour. On imaginera chaque émission comme une descente d’avion. Prêt pour un premier jour. Et puis on arrêtera de découper le temps : je suis, nous sommes toutes les saisons . Je suis, nous sommes et août et septembre . On rendra actif pendant l’année le soleil d’été. On étalera juillet. Ce sera toujours action et vérité. Ce sera à nouveau rendre le studio vivant, mouvant. On repeindra chaque fois les murs de votre appartement. Ce sera la vie intérieure, défilant sur une chanson pop, le long d’un tapis roulant.

Enfin comme la rentrée c’est le temps des promesses, on vous promet : de danser, la semaine prochaine pour les 50 ans de France Culture, un bal radiophonique auquel vous êtes invités, on vous promet des émissions en appartement, on vous promet du cerf volant, on vous promet de l’action et de la chanson, on vous promet du mois de juillet toute l’année.

Pour l’impression de l’été, et le jour heureux de la rentrée, voilà ceux qui sont là :

Un homme qui vient d’arriver, le photographe JR a posé aujourd’hui le pied à Paris, après avoir tous les jours de l’été, posté une image de là où il était sur son fil Instagram.

Pour l'image d'une maison abandonnée, parcourue pendant l'été : l'artiste aventurier Laurent Tixador .

Pour le retour chez soi, sur l’île Ithaque, l’artiste plongeur Marcel Dinahet a mis ses pas dans ceux d’Ulysse et nous décrira l’avancée vers l’île.

Pour les impressions de sons réels sur la musique : le pianiste Christophe CHASSOL , de retour d'Inde l'été dernier, du Brésil cet été.

JR
JR Crédits : Radio France
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......