LE DIRECT

Numéro 11. Black Power

59 min
À retrouver dans l'émission

Twerk
Twerk Crédits : Radio France

L’atelier intérieur s'ouvre à demain. Puisqu’on est la veille, dans quelques heures on saura. On sait déjà que l’Amérique n’a plus peur du noir, et ça depuis 4 ans. Il y a quatre ans on pensait : alors c’est possible ils l’ont fait. La fierté. Quatre ans plus tard c’est ce soir, et on ne veut plus reculer. On veut garder le pouvoir. On entrera dans le black power mais celui d’aujourd’hui. On parlera de jeunesse, pour occuper déjà le terrain des prochaines années. L’image de départ ce soir serait celle-là : un corps qui bouge avec fierté, avec sensualité, avec liberté. On est à Harlem et c’est le corps d’Alex Mugler, jeune prodige noir américain du voguing . Le studio ce soir se transformerait en salle de bal. Car le voguing revient en force. Depuis qu’il est né dans les années 70, dans les ballrooms de Harlem au sein de la communauté à l’écart : noire, gay et latino. Le voguing c’est dire : « je sais ce que je suis, ce que je peux, ce que je veux ». Je voulais coller la liberté de son corps à celle des mots de la jeune poète de Brooklyn Aja Monet. A à peine 20 ans, ils avaient déjà le brio du corps et des mots. On dit d’eux qu’ils sont des révélations. On les voulait ce soir pour les porter en éclaireurs. Qu’ils mènent la marche. Ce soir on voguera. Ce sera une vague. A travers les corps, à travers les langues, les bouches et à travers, on espère, tout le pays. Une vague qui emportera tout et du premier coup. Plus qu’une heure avant minuit. Ce qui aura été dit ou écrit ce soir ne sera pas anodin, mais annoncera demain. Pour les poètes il n’y a pas de hasard. Nous entrerons dans demain avant les Etats-Unis. Et avant que là-bas, chacun ne fasse entendre sa voix…. Dans l’Atelier intérieur on donnera de la voix. C’est un oratorio.

Le chemin ce soir part d’il y a quatre ans pour arriver à aujourd’hui… et on espère aller encore plus loin. Alors on délit les langues puis on défait les corps, on collera Brooklyn à Harlem. C’est la veille de demain, c’est la veille de quatre ans devant, et ça commence maintenant. A la veille de savoir et avec espoir ce soir, voilà ceux qui sont là : parce qu’on parle avec, en vue, un lendemain et qu’on invoque l’avenir, deux jeunes noirs américains, prodiges dans leur discipline.

Aja Monet, poète, slameuse de Brooklyn, qui écrit puis dit les luttes de la jeunesse et des femmes aux Etats Unis. Poète à 14 ans, championne de Slam à 19 ans.

Écouter
2 min
Écouter

Alex Mugler , 22 ans, danseur de voguing dans les ballrooms d'Harlem. Ils parlent tous les deux français ce soir grâce à Eve Dayre.

Pour le goût de l’Amérique le vrai : Kristin Frederick , chef cuisinière du Camion qui fume et créatrice de hamburgers. Le livre des Recettes du Camion qui fume vient de sortir aux Editions Tana.

Pour l’oratorio justement, et pour multiplier l’écho, ils sont une vingtaine dans le studio : c’est la chorale de John Meldrum and the Highlites , chantant la figure de Martin Luther King.

Écouter
5 min
Écouter

Amélie Bonnin dessine nos agitations avant demain : le hamburger en train de se faire, la chorale en train de se placer, le black power en train de monter, elle dessine en studio l’émission.

<source type="image/webp" srcset="data:image/jpeg;base64,/9j/2wBDACgcHiMeGSgjISMtKygwPGRBPDc3PHtYXUlkkYCZlo AjIqgtObDoKrarYqMyP/L2u71////m8H////6/ b9//j/2wBDASstLTw1PHZBQXb4pYyl Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj/wAARCAAqACoDASIAAhEBAxEB/8QAGQAAAgMBAAAAAAAAAAAAAAAAAwQAAQIF/8QAIxAAAQQCAgICAwAAAAAAAAAAAQACAxEEEiFREzEUImJxkf/EABcBAAMBAAAAAAAAAAAAAAAAAAABAgP/xAAaEQEBAQADAQAAAAAAAAAAAAAAARECEiFB/9oADAMBAAIRAxEAPwDjKK9TdI8eI98e4qkGXpSimI8dzrNcA8q5INJKa4EJacml9Sr0KaEG7uDwBzSL8WP81PY rngkIjZXihZoegtxxtLwHGk9Jj40YYQ8Ov2qtxJWIvexzQCSTfC2 CZwvxELoxzYsEf09q35jCy2H92lbiuNvwvgwuY1zjRd1ab8vbo0mX7A0NL9kIPii7d/VnkvtXjn7lbEoDa5tBUWzEbzFFgyWNBDwT0lFEWaJ4dOW1wN2Olnyw9uSiiWH2r/2Q== "data-dejavu-srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2012/10/55f6ac19-1def-11e2-a7b7-782bcb76618d/838_photo.webp"class="dejavu"><img src="data:image/jpeg;base64,/9j/2wBDACgcHiMeGSgjISMtKygwPGRBPDc3PHtYXUlkkYCZlo AjIqgtObDoKrarYqMyP/L2u71////m8H////6/ b9//j/2wBDASstLTw1PHZBQXb4pYyl Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj/wAARCAAqACoDASIAAhEBAxEB/8QAGQAAAgMBAAAAAAAAAAAAAAAAAwQAAQIF/8QAIxAAAQQCAgICAwAAAAAAAAAAAQACAxEEEiFREzEUImJxkf/EABcBAAMBAAAAAAAAAAAAAAAAAAABAgP/xAAaEQEBAQADAQAAAAAAAAAAAAAAARECEiFB/9oADAMBAAIRAxEAPwDjKK9TdI8eI98e4qkGXpSimI8dzrNcA8q5INJKa4EJacml9Sr0KaEG7uDwBzSL8WP81PY rngkIjZXihZoegtxxtLwHGk9Jj40YYQ8Ov2qtxJWIvexzQCSTfC2 CZwvxELoxzYsEf09q35jCy2H92lbiuNvwvgwuY1zjRd1ab8vbo0mX7A0NL9kIPii7d/VnkvtXjn7lbEoDa5tBUWzEbzFFgyWNBDwT0lFEWaJ4dOW1wN2Olnyw9uSiiWH2r/2Q== " alt="Le Burger de Kristin et la chorale John Meldrum and the Highlites" class="dejavu " data-dejavu-src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2012/10/55f6ac19-1def-11e2-a7b7-782bcb76618d/838_photo.jpg" width="838" height="838"/>
Le Burger de Kristin et la chorale John Meldrum and the Highlites Crédits : Radio France

Amélie 1
Amélie 1 Crédits : Radio France
Amélie 2
Amélie 2 Crédits : Radio France
Amélie 3
Amélie 3 Crédits : Radio France
Amélie 4
Amélie 4 Crédits : Radio France
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......