LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Numéro 2. Mentir vrai

1h
À retrouver dans l'émission

Nolwenn Brod
Nolwenn Brod Crédits : Radio France

L'Atelier intérieur s’ouvre à nos mensonges, à ceux qui pourraient aller jusqu’à nous permettre une vie nouvelle. Un nouveau nom. Au faux qui peut faire parler le vrai. L’histoire est toujours écrite par quelqu’un, quelques uns, elle est validée, elle existe, elle devient officielle. Votre identité elle a une carte. Mais on pourrait aussi prendre des libertés. La fiction pourrait alors faire avancer la réalité, accélérer l’histoire, l’augmenter. L’identité peut se faire usurper, prendre, alors voilà la question : qui est-on ? Notre identité peut-elle se faire voler ? peut-on être vous, facilement ? Est ce que vous êtes assez repérable et différent ? Et surtout, de quoi l’on se prive, en étant seulement soi même ? La fiction de départ ce soir, elle est très quotidienne et vous l’avez vécue : vous ouvrez votre boite mail. Un message d’un expéditeur inconnu s’adresse à vous et vous demande de l’aide. Il y a tout un récit et puis souvent à la fin : une importante somme à envoyer et le plus vite possible. Joana Hadjithomas et Khalil Joreige ont conservé plus de 4000 spams. Ceux que nous souvent, nous rangeons dans : courrier indésirable . Il est indésirable parce qu’on n’y croit pas et on fait bien. Mais si on y réfléchit : un personnage vous parle, vient de vous écrire. C’est peut-être ce qu’il y a à retenir. A la base il y a un duo : celui qui écrit, celui qui reçoit, et vous en faites partie. A l’intérieur du message la seule chose réelle c’est vous. Le destinataire. C’est votre vrai nom il arrive dans votre maison. Et tout est vrai. L’imaginaire est réel. C’est le mentir vrai. Derrière l’inconnu il y a aussi une vraie personne. Et voilà son imaginaire, la fausse vie qu’elle s’est choisie pour vous convaincre. C’est assez beau d’être victime d’une fiction. Elle vient demander – à quoi es tu prêt à croire ? Une lettre arrive toujours à destination. Indésirable mais étonnante. Voilà comment à partir d’un mail que l’on ne lit pas jusqu’au bout, se pose la question de là d’où l’on vient -et de là où l’on va. On sait évidemment la chance – le privilège, d’avoir une carte qui dit notre identité – même si elle fige des informations qui sont vivantes. Et l’adresse d’ailleurs y est souvent périmée. C’est toujours celle d’avant. Elle a toujours une histoire de retard. Ce serait une forme de résistance non pas de croire mais de repérer la fiction, de la lire en tant que telle. De la prendre comme faisant partie de la marche du monde elle aussi. Avec la certitude que pour que l’histoire, la grande, avance, il faut que nous participions activement à l’écriture. Faisons donc ensemble ce soir, évoluer le vrai. Soyons des destinataires, à la hauteur des fictions qui nous sont adressées

Écouter
3 min
Écouter

Joana Hadjithomas et Khalil Joreige , plasticiens libanais :pour leur exposition à la Villa Arson à Nice Je dois tout d’abord m’excuser… I Must First Apologise …: quelle histoire racontent les spams, les scams ? (jusqu'au 13 oct)

La comédienne Constance Dollé lit les spams et les fausses histoires.

Philippe di Folco, écrivain, essayiste, pour sonHistoires d'imposteurs . (éditions librairie Vuibert)

LIVE : FLAVIEN BERGER -Mars balnéaire

Écouter
4 min
Écouter

Amélie Bonnin dessine l'émission en direct du studio 108

<source type="image/webp" srcset="/img/_default.png"data-dejavu-srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2014/09/a573d9b1-383a-11e4-923c-782bcb73ed47/838_mentir-vrai1.webp"class="dejavu"><img src="/img/_default.png" alt="Amélie 1" class="dejavu portrait" data-dejavu-src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2014/09/a573d9b1-383a-11e4-923c-782bcb73ed47/838_mentir-vrai1.jpg" width="400" height="458"/>
Amélie 1 Crédits : Radio France

Amélie 2
Amélie 2 Crédits : Radio France
Amélie 3
Amélie 3 Crédits : Radio France
Amélie 4
Amélie 4 Crédits : Radio France
Amélie 5
Amélie 5 Crédits : Radio France
Amélie 6
Amélie 6 Crédits : Radio France
Amélie 7
Amélie 7 Crédits : Radio France
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......