LE DIRECT

Numéro 22. La piscine

59 min
À retrouver dans l'émission

Piscine Pontoise
Piscine Pontoise Crédits : Radio France

Emission plongée dans la nocturne de la piscine municipale Pontoise (5ème, Paris).
L’atelier intérieur s'ouvre à la piscine. Ce sera une histoire d’eau, ça sentira le chlore et l’élastique des maillots. Pour être dans le bleu, il fallait être en situation. On a choisi la piscine Pontoise de Paris. Piscine art déco, bassin 33 mètres, un, deux étages, 160 cabines … des coursives et des angles de vues. Piscine ouverte aux nageurs du soir… ceux qui aiment l’eau la nuit : la nocturne finit à minuit. Ce soir, on met un maillot comme une seconde peau. On entre dans cette fausse eau. Une eau calme, une eau claire. Une eau forte dont il faudra se débarrasser plus tard avec une eau douce. L’artifice d’un rectangle de bleu et blanc, pour encadrer nos mises à nues. Une sensation collante, une bretelle à remonter, des corps à épier. On fera des longueurs et on fera des parallèles. Entre la piscine et les premières fois. Entre les vestiaires et les secrets. Entre les corps et les pieuvres. L’image de départ ce soir serait celle-là : Marie, 15 ans, essuie son premier baiser dans l’eau chlorée. Le rouge des lèvres dans le bleu. Le désir pas noyé du tout, le désir à la surface, le désir premier, il est né pour une autre fille, pendant un cours de natation synchronisée. C’est la Naissance des pieuvres . Premier film de Céline Sciamma qui explore la sensualité de trois adolescentes cherchant à se débarrasser de leur virginité. Pieuvre, voilà la définition : animal aquatique féminin à trois cœurs, deux qui en relaient un… 8 bras, et jusqu’à 200 ventouses. Et surtout : la pieuvre a le sang bleu. Ce soir on cherchera des moments de brasse et de grâce. L’eau accélère l’émoi. Donne l’envie de synchroniser son corps avec un autre. S’accorder au passage d’un dos crawlé. Oser des touchers. Choisir la même ligne oui et continuer. Oublions le Waterproof , l’étanche, la vie est poreuse elle est moite. On est presque en maillot, on a les pieds nus, on a le sang bleu, on a le sang chaud. Et pour la première fois à nouveau, on entre dans l’eau.

Le chemin ce soir est une longueur. On partira du plongeoir, on touchera le fond. On aura trois cœurs huit bras et du désir. Synchronisation des jambes et des ports de têtes… c’est la naissance des pieuvres, et ça commence maintenant. Pour la brasse ce soir, voilà nos nageurs :

Écouter
2 min
Écouter

Natation synchronisée ! Deux nageuses du Stade Français, Lisa Davos et Aude Gailhac, 17 ans, pour une démonstration dans la piscine.

Céline Sciamma , pour son premier film La Naissance des pieuvres . Eveil du désir sur fond de natation synchronisée.

Philippe Decouflé , chorégraphe et la danseuse Alice Roland , pour leur performance Swimming Poules et Flying Coqs", un tragique ballet nautique par des plongeurs inexpérimentés .

Michel Redolfi, compositeur, pour ses concerts subaquatiques.

Marie Payen , pour une chanson à fredonner sous la douche et dans la cabine 26. Amélie Bonnin dans un coin de la piscine, dessine les pieuvres et l'émission.

Écouter
1 min
Écouter

Réalisation, Véronik Lamendour. Prise de son pieds nus, Patrice Klun. Mixage, Valérie Lavalart

Amélie à la piscine
Amélie à la piscine Crédits : Radio France
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......