LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Numéro 26. Beauté parade

59 min
À retrouver dans l'émission

Sephora Joannes
Sephora Joannes Crédits : Radio France

Le studio se transforme en salon de beauté : manucure au rez-de-chaussée et coiffure au premier. Chateau d'eau, Paris. 50 boulevard de Strasbourg.

L'Atelier intérieur s’ouvre à la beauté, à son salon. Au 50 boulevard de Strasbourg, à Paris. C’est le pays du cheveu, de l’ongle, on tend son cou ses mains, on confie sa beauté à d’autres, et on va parader. Il y a là des femmes qui font le métier de rendre les gens un peu plus brillants qu’avant. Elles disent : j’apporte la beauté . L’image de départ ce soir sera : disons 50 m carrés, un petit escalier étroit, au rez-de-chaussée les ongles, au premier les cheveux. Unité de lieu, unité d’action, le temps lui sera élastique : il n’en finira pas, c’est le temps d’un combat. Le patron a disparu, la caisse aussi. Sans argent et sans papiers, les femmes continuent de travailler pour la beauté. Sylvain Pattieu écrit dans Beauté Parade : « Les femmes de ce récit avancent sans trop se retourner, tête fixée vers le futur ». La tête fixée vers demain, avec la certitude que la beauté sera un argument. Que le corps est l’espace où l’on peut mêler les identités, ajuster la sienne, et l’imposer. Les 7 du salon ont gagné, ont défilé le premier mai, la beauté a gagné la rue. On fait du studio ce soir, le 50 du boulevard. Nous sommes dans le 10è arrondissement de Paris. Où « tout n’est pas encore joué. Tout n’est pas lisse, pas homogène », Sylvain Pattieu écrit : c’est un « quartier tressé et natté comme une chevelure. » Il se pose alors la question : qui suis-je dans cette foule ? Le petit Marseillais ? le petit français ? Celui qui entre ? celui qui passe ? celui qui voit ou celui qui ne voit pas ? Il y a dans 50m carrés, des mondes qui se côtoient. Il y a dans notre pays de la beauté collée à de la difficulté. La première a le pouvoir d’écraser l’autre avec du temps et de la détermination. La question n’est plus qui suis-je dans cette foule ? Maisest ce que je fais partie de cette foule ? Est-ce que je me mêle ? Est ce qu’on me voit sur la carte marcher au milieu du boulevard ? Est ce que je me contente du petit trottoir, de l’étroit ? Il n’y a plus de slogans, il y a des corps. Ce sont eux qui parlent. On fait foule. Et pour se faire, on s’est coiffés, habillés. On ne marche pas sur le boulevard, on parade . Il y a de la fierté. Il y a ce soir une petite foule, des femmes qui rendent un peu plus brillants qu’avant. Nous sommes en studio ET boulevard de Strasbourg. Unité de lieu /de temps/ d’action, 50 m2, 60 minutes. Vous passez devant, et en tant que marseillais ou petit français ou rien du tout/, en tant que faisant partie de la foule, que marchant au milieu du boulevard, en tant que voyant, en tant qu’amateur de beauté , vous vous arrêtez, et vous entrez

Sylvain Pattieu, auteur deBeauté Parade (Editions Plein Jour) Le quotidien d’un salon de coiffure de Château d’Eau, entre beauté et difficultés des sans-papiers

Écouter
6 min
Écouter

Souqin et Fengzhen, du 50 blv de Strasbourg - manucure

Lectures par la comédienne Constance Dollé

Sarah Fila-Bakabadio, enseignante-chercheuse à l’EHESS, histoire du corps noir

LIVE : SARAH MC COY, de la Nouvelle Orléans

Écouter
3 min
Écouter

Amélie Bonnin dessine l'émission

Manucure en studio : Constance Dollé
Manucure en studio : Constance Dollé Crédits : Radio France
Sarah Mc Coy
Sarah Mc Coy Crédits : Radio France
Atelier intérieur 1
Atelier intérieur 1
Atelier intérieur 3
Atelier intérieur 3
Atelier intérieur 2
Atelier intérieur 2
Atelier intérieur 4
Atelier intérieur 4
Atelier intérieur 5
Atelier intérieur 5
Atelier intérieur 6
Atelier intérieur 6
Atelier intérieur 7
Atelier intérieur 7
Atelier intérieur 8
Atelier intérieur 8
Atelier intérieur 9
Atelier intérieur 9
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Intervenants
  • Historien et écrivain, maître de conférences en histoire contemporaine à l’université Paris-8
  • Maître de conférences à l'université de Cergy-Pontoise.
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......