LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Numéro 28. Avoir 15 ans

59 min
À retrouver dans l'émission

La Cour de Babel
La Cour de Babel Crédits : Radio France

L’Atelier intérieur s'ouvre à ceux qui ont 15 ans. Ils sont entre deux âges, et entre deux mondes. Ils sont entre là où ils sont nés et là où ils ont envie d’aller. Ils sont entre la console et la fille. Le virtuel et le réel. Le jeu ou l’amour. Entre avant et après. Ils sont dans un endroit qu’ils n’ont pas forcément choisi encore. Andromeda, Mahejlo, Marvin, Iliès et Maeva sont nés en Roumanie, en Serbie ou à Stains près de Paris. Ce sont des histoires sans début et sans fin. Quand on est adolescent on fait la vie, on est dedans et on ne la raconte pas linéairement. C’est un âge où on parle comme on ne parlera plus jamais. On emploie des expressions. On a des codes. On a une bande. Comme Iliès, on ne dit pas « je voulais aller vite » mais « je me suis pris pour flash ». On va vite dans la langue, on va vite dans l’image. Celle de départ ce soir sera une phrase du film de Julie Bertucelli La Cour de Babel il y a une discussion dans la classe autour de la religion et puis une élève dit : si on changeait le nom de la terre, si on l’appelait QUESTION comme il y a tant de questions ? Parce que c’est l’âge où l’on pourrait tout renommer. Les adolescents du film, en étant très différents, ont des points communs. Ils ont eu le dernier jour dans leur pays, un sentiment de colère et de tristesse. Ils ont eu des grands appartements là bas et des tout petits ici. Ils n’ont pas leurs parents tout le temps, ni tous les jours. Ils ont surtout un français appris petit à petit et donc unique : ce sont eux qui réinventeront notre langue. Ils portent leur imaginaire nouveau avec d’anciens mots. Et on a envie de leur donner notre langue. De faire des allers-retours sans cesse avec eux et avec leur pensée. Et même en venant de Stains et pas de si loin, c’est un langage vivant, qui date d’hier ou d’avant-hier, et dont on est ignorants. Ce soir, voilà des jeunes gens courageux. Qui font mentir tous les pessimismes, qui réinventent notre façon de parler et donc de penser. Quand on est entre deux âges, entre deux mondes il y a là, entre temps, la bagarre. Entre temps l’émission de ce soir. Entre temps on peut tout changer et même le nom de la terre, on l’appellera question . On écoutera leurs réponses. Puisque pendant une heure, on leur donne la langue. On aura le temps à minuit de la reprendre, elle sera modifiée, imagée, elle sera puissante, vaillante, la langue aura 15 ans à nouveau et à tout jamais

Maeva et Marvin, collégiens de Stains pour leur web-doc StainBeaupays : où 20 ados de Stains se racontent, nous racontent, se la racontent. Un film infini et interactif. Avec leur professeur Joanna Léréna-Larcher

Julie Bertucelli , réalisatrice, pour son film la Cour de Babel , plongée dans un groupe de collégiens âgés de 11 à 15 ans réunis dans une même classe d’accueil pour apprendre le français. Avec les adolescents Andromeda (Roumanie), Maryam (Lybie), Mihajlo (Serbie), et leur professeur Brigitte Cervoni.

Écouter
1 min
Écouter

LIVE : BAGARRE – jeunes gens enragés

Écouter
3 min
Écouter

Amélie Bonnin dessine les jeunes années, elle dessine l'émission en direct

Babel
Babel Crédits : Radio France
Amélie 1
Amélie 1 Crédits : Radio France
Amélie 2
Amélie 2 Crédits : Radio France
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......