LE DIRECT

Numéro 29. Fantasmes

59 min
À retrouver dans l'émission

Fernanda Tafner
Fernanda Tafner Crédits : Radio France

Des fantasmes et de l'érotisme sur scène et sur les écrans. Des désirs marginaux en marche contre le puritanisme de l'imaginaire L’Atelier intérieur s’ouvre à la marge. A une époque et son verso, ses fantasmes. C’est Agnès Varda qui avait dit : « Si on ouvrait les gens on trouverait des paysages. Moi si on m’ouvre, on trouvera des plages ». Si on ouvre les gens aujourd’hui, qu’est ce qu’on trouve ? Si on ouvre Alain Guiraudie, on trouvera un lac, et 1000 choses que l’entrée dans la nuit permet de ne pas censurer. On trouvera du sexe à ciel ouvert. Un imaginaire érotique, la nature sensuelle, le vent dans les arbres et le son des pas sur le gravier. On trouvera l’époque d’aujourd’hui. C’est quoi une époque ? Ce sont des désirs qui cognent à des limites. Guiraudie met cette phrase de Bataille en exergue : l’érotisme est l’approbation de la vie jusqu’à la mort . L’image de départ ce soir sera celle d’un lac en plein soleil, exposé. De la nudité. Les bois tout autour, il suffit de se faire un signe pour s’y retrouver. Se caresser. S’aimer. C’est ça l’époque. Il y aura aussi ce soir, l’image du long corps de Volmir Cordeiro : deux scotchs noirs sur les yeux. Ne plus rien voir. Danser les yeux fermés : Volmir Cordeiro rentre dans la peau d’Inès. Il nous donne ses yeux pour voir une femme qui n’était pas assez regardée. De côté. C’est une façon avec les corps : de ré organiser le monde. Une cérémonie avec de l’eau des arbres du soleil de la lune. Des envies fortes et marginales. Pour montrer ce qu’on ne voit pas. Et petit à petit, se dé-scotcher les yeux. Dans son livre Ici commence la nuit – Alain Guiraudie fait commencer le monde, il fait commencer l’époque. Contre un certain formatage qui nous ferait penser que si on ouvrait les gens, on trouverait les mêmes paysages, calmes et gentils. Si on ouvre l’époque, on trouve l’inconnu du lac. La possibilité d’une rencontre avec ce qui nous est totalement étranger. On pourrait mettre bout à bout les titres des films d’Alain Guiraudie et faire l’histoire, on commencerait par : ce vieux rêve qui bouge . Ce soir le vieux rêve bouge, ce vieux rêve où l’on fait d’un lac notre île. Où l’on fait des fantasmes, non une frustration, mais une nouvelle liberté. Refaire le monde est une vraie niaiserie dirait Guiraudie, mais en donner une nouvelle vision, ça oui. Placer le désir comme une révolution, au centre. L’inconnu n’est jamais très loin… le studio est un lac, il y aura le son de l’eau, les corps mouillés. Ce soir on va ouvrir les gens pour trouver des paysages. Si on vous ouvre on trouve quoi ? Tant qu’il y a un lac, une plage, une marée, que ce n’est pas asséché, ça veut dire qu’ils sont là, les fantasmes, et idées qu’on se gardera de prononcer, ce sera l’approbation muette ou très bruyante de la vie jusqu’à minuit

Alain Guiraudie , réalisateur, auteur du romanIci commence la nuit (Editions POL), ses deux derniers films : L'Inconnu du lac, Le Roi de l'évasion.

Écouter
2 min
Écouter

Volmir Cordeiro, chorégraphe brésilien, pour sa pièce : Inès

Marcela Santander , chorégraphe chilienne, ensemble ils présentent la pièce "Epoque" (24-25 avril Ménagerie de verre)

LIVE : L'argentine MARINA CEDRO

Écouter
2 min
Écouter

Amélie Bonnin dessine l'émission en direct

Amélie 1
Amélie 1 Crédits : Radio France
Amélie 2
Amélie 2 Crédits : Radio France
Amélie 3
Amélie 3 Crédits : Radio France
Amélie 4
Amélie 4 Crédits : Radio France
Amélie 5
Amélie 5 Crédits : Radio France
Amélie 6
Amélie 6 Crédits : Radio France
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......