LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Numéro 31. Le sous-marin

1h
À retrouver dans l'émission

Submarine
Submarine Crédits : Radio France

23h et s’ouvrent les portes du sous-marin. Retour calme à la surface. Les corps s’étirent et sortent de leur chrysalide, à la Gaîté lyrique de Paris. Pendant deux jours et deux nuits, 60 personnes ont tenté l’expérience : ils se sont enfermés, 48h en totale immersion, sans repères temporels. Il a fallu lâcher montres et téléphones, et surtout s’affranchir de la lune et du soleil : le sous-marin est une salle aveugle. Les corps avancent sous lumière artificielle. Comment bougent-ils quand ils savent qu’ils vont rester des jours, et parfois des mois, dans le même endroit… ? Ce soir c’est notre rapport au temps qui est balayé, notre façon de tout savoir tout le temps et de pouvoir compter à la seconde près. Pour ajouter au trouble, on est passé à l’heure d’été : c’est une heure de moins pour ceux qui n’ont pas pu les compter. C’est un atelier intérieur en forme d’espace confiné, une expérience hors du temps. On oublie qu’on a une heure devant nous. On oublie qu’on devra se rendre à minuit. Plus de lune, notre ciel de ce soir est noir. Prêts pour l’immersion, à l’intérieur, étanchéité parfaite. On scrutera l’écran des sonars et les émissions radars.

Le chemin ce soir est une plongée, un voyage immobile, remontée à la surface ensemble, ouverture des portes en douceur… On est au moment où même si l’on sort, on fait toujours corps avec le submersible et ça commence maintenant. A l’ouverture des portes, voilà l’équipage :

Deux "sous-mariniers" volontaires qui ont participé à l'expérience : Bertrand Lozay et Vivien Chazel.

Au poste de commandement, Charlotte Poupon, designer d'espaces confinés, extrêmes et inhabituels : les sous-marins donc, mais aussi les vols spatiaux et les stations polaires.

Pour la bonne navigation, Michel Reilhac , directeur cinéma d’ARTE, présent ce soir parce que c'est lui qui a pensé l’expérience, et imaginé l’état d’immersion.

Enfin, pour le réel : Alain Le Calvé, ancien sous-marinier de métier, 30 000 heures sous les mers , immersion à 300 mètres.

quiet
quiet Crédits : Radio France
Twitt de l'infiltré
Twitt de l'infiltré Crédits : Radio France
à l'intérieur du sous-marin
à l'intérieur du sous-marin Crédits : Radio France
Près du sous-marin
Près du sous-marin Crédits : Radio France
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......