LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Numéro 6. Sorcières, amazones

59 min
À retrouver dans l'émission

Young Jean Lee, Untitled Feminist Show
Young Jean Lee, Untitled Feminist Show Crédits : Radio France

Ce soir on fait exploser le corset, le buste est relevé, l’échine cambrée. Le féminin avance nu et sacré. On peut incarner le féminisme de mille façons et le rejeter le même nombre de fois, pour se dire allons au-delà. Le trouver désuet, parce que vouloir toujours le faire coller au moment d’après : ne pas le relier au passé, ne pas faire penser que nos mères auraient échoué, non jamais. Je propose : on pourrait écrire le mot « femme » en énorme, sur toute la scène, sur toutes nos scènes, et puis le raturer, et puis le tordre et finalement le réécrire en plus grand. On n’en a pas fini avec le féminisme, on n’a pas fini de chercher un nouveau mot, à moins que ça n’en soit trois : délimiter sa peau. Et s’inventer qu’on pourrait s’entraîner à la nudité... Eloïse Bouton et les FEMEN - vague féministe venue d’Ukraine, ouvrent à Paris un camp d’entraînement pour nudité et liberté. L’image de départ ce soir serait celle-là : pas de musique, seulement des respirations, rythmées, de plus en plus fortes, dans notre dos. Quatre femmes nues descendent parmi nous… deux autres sortent des pendrillons…Des petits et des plus gros seins, des tatouées, des décolorées, des corps vivants, de la chair qui bouge … et une danse qui commence… elle ira… jusqu’à l’exposition du sexe féminin. Pour à tout jamais s’en décentrer. C’est le spectacle de la new yorkaise Young Jean Lee. Ce soir on entre dans la ligne convexe, on féminise le monde. On donnerait accès aux hommes après autorisation. Ce n’est pas le deuxième sexe, attention, il se montre en premier : et ça c’est diabolique. Pas de pudeur mais, avoir le diable au corps. Et, sans le dire, sans prévenir, s’armer de sa nudité. La danse créera la secousse : fini le corps et la fesse sans ressort, bienvenue dans le sexe fort.

Le chemin ce soir est sinueux. Il est féminin, il suit la fureur du bassin. On partira de l’idéal pour entrer dans la réalité, le féminisme passera par la féminité. Position pour le départ : en amazone. Le studio est notre camp d’entraînement. On est en direct et ça commence maintenant

Pour le féminin ce soir, voilà ceux qui sont là :

Young Jean Lee , auteur et metteur en scène new yorkaise, pour son spectacle Untitled Feminist Show au Théâtre de Gennevilliers du 3 au 7 octobre, Festival d'Automne. Elle est accompagnée de Lady Rizo , star du burlesque à New York. Elles parlent français ce soir grâce à Xavier Combe .

Écouter
4 min
Écouter

Caroline Pochon , documentariste, pour La face cachée des fesses , documentaire Arte et publication, 2011.

Antoine Poupel, pour Crazy inside , photographe autorisé à l'intérieur du Cray Horse, jusque dans les coulisses, depuis plus de 20 ans.

La voix d'Eloïse Bouton, activiste au sein des FEMEN France : "Nudité, lutte, liberté ".

Écouter
2 min
Écouter

A la guitare, une femme hors du commun, la berlinoise Mary Ocher de passage à Paris pour le Festival JerkOFF, nous a déposé ce week end une chanson pour l'Atelier intérieur.

Écouter
3 min
Écouter
Young Jean Lee and Lady Rizo
Young Jean Lee and Lady Rizo Crédits : Radio France
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......