LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Education, travail et projection dans l’avenir

46 min
À retrouver dans l'émission

Le système scolaire français est sur la sellette : on dit de plus en plus qu’il élimine une partie de la jeunesse parce qu’il ne sait pas réformer ses méthodes pédagogiques et s’adapter à son public. Tous les trois ans, avec une désespérante régularité, le classement PISA, qui évalue les compétences des élèves de 15 ans des pays de l’OCDE, en révèle le caractère de plus en plus inégalitaire : satisfaisant pour les enfants de cadres et d'enseignants, dramatiquement pénalisant pour les classes moyennes et ouvrières. La véritable contre-performance de la France se situe là. Et tout le monde, haut fonctionnaires, recteurs, inspecteurs, ministres et anciens ministres, le sait.

Amphithéâtre universitaire vide
Amphithéâtre universitaire vide Crédits : MICHEL HOUET

En France, encore plus qu'ailleurs, l'école effectue un tri féroce. Le clivage entre les jeunes qui ont fait des études et les autres est de plus en plus profond. Dans les années 1960, les non-diplômés trouvaient encore des emplois non qualifiés au sein de l'industrie. Aujourd'hui, leur risque d'être au chômage est deux fois et demie plus élevé que pour les jeunes diplômés.

Il y aurait en réalité deux jeunesses en France. Tandis que l'une se cherche, mais finit par trouver sa place entre 25 et 30 ans, l'autre est en échec et en souffrance. 150 000 jeunes aujourd'hui - près de 20 % d'une génération - sont des décrocheurs qui sortent du système scolaire sans qualification.

La prétendue démocratisation de l'accès aux études masquerait donc un système scolaire profondément élitiste et traditionnel, avant tout conçu pour sélectionner les "meilleurs" et les diriger vers les filières d'excellence.

Une partie de la jeunesse, la plus défavorisée, la moins diplômée, se sent hors-jeu, et se tient totalement à l'écart du champ politique, animée par un sentiment diffus de révolte. Et cette jeunesse fait peur aux adultes qui l’observent avec méfiance.

La peur du déclassement, qui envahit la société française, touche avant tout les plus jeunes. Chacun sait que détenir un diplôme n’est aucunement un sésame pour se construire un avenir. Les jeunes, qui n’héritent plus du métier de leur père, qui doivent forger leur destin, façonner leur trajectoire savent qu’il va leur falloir tâtonner, se débrouiller, compter sur leurs réseaux…

Et si les aspirations de jeunes ne changent pas fondamentalement d’une génération à l’autre, trouver un emploi, fonder une famille, ils savent que le chemin pour y parvenir sera plus long, plus complexe, plus tortueux. Et ils ne baissent pas la garde : 70% d’entre eux s’affirment optimistes sur leur avenir, et pensent qu’individuellement ils vont s’en sortir.

Olivier Galland , sociologue, directeur de recherche au CNRS, et au Groupe d’études des méthodes de l’analyse sociologique de l'université Paris- IV, auteur de « Les jeunes » La Découverte (2010), « Sociologie de la jeunesse » (Ed. Armand Colin, 2011)

Alexandre O’Mil , enseignant, maître de conférence, essai « La Fac, une illusion d’avenir » aux éditions Pascal Galode

Soufiane Iquioussene , fondateur d'une entreprise solidaire, le Garage solidaire du Hainaut.

A voir le beau documentaire de Stéphan Moszkowicz " Génération Entrepreneurs " qui sera diffusé sur Arte le 6 novembre en ouverture du mois de l'Economie Sociale et Solidaire

Les Reportages de Sophie Bober

Avec Jules, qui se souvient de ses années d’internat

Et Bassainte, qui achève sa 1ère année de prépa HEC à Sarcelles

Le choix musical d'Alexandra Malka

Shamir
Shamir

Artiste : SHAMIR

Titre : VEGAS

Label : XL RECORDING

Intervenants
  • Fondateur d'une entreprise solidaire, le Garage solidaire du Hainaut
  • Biologiste, enseignant chercheur
  • Sociologue, directeur de recherche émérite au CNRS
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......