LE DIRECT

Les jeunes face aux questions de consommation

46 min
À retrouver dans l'émission

Les bouleversements liés aux usages numériques, nous en parlions dans un précédent épisode de notre « bel âge », ont profondément modifié les rapports que les jeunes entretiennent avec le monde qui les entoure, et particulièrement, sans aucun doute, pour ce qui concerne leurs modèles de consommation. Le covoiturage, l’autopartage, la revente, la location, les échanges, les achats groupés, autant de nouveaux visages d’une économie de la débrouille qui permet, grâce à la toile, de lutter contre une conjoncture économique pour le moins inquiétante.

Katherine Khodorowsky, Serge Hefez, Nathalie Rykiel, Pascale Hébel, Marine Barbaud
Katherine Khodorowsky, Serge Hefez, Nathalie Rykiel, Pascale Hébel, Marine Barbaud Crédits : Radio France

Engagements politiques, syndicaux ou religieux, leur manière de consommer devient un lieu d’expression de valeurs, voire d’une éthique partagée. Ces jeunes consomment au sein d’une tribu numérique qui génère des liens de sociabilité profondément émotionnels et mimétiques. Cette tribu, ce clan, est une caisse de résonnance de désirs partagés. Dis-moi comment tu consommes, je te dirai qui tu es !

Pour bon nombre d’entre eux, la consommation partagée vise à remettre la solidarité au centre de nos sociétés froidement individualistes, par le biais d’une vision libertaire née de l’internet social, qui réunit des gens désireux d’échanger des biens et des services en pair à pair, pour renouer du lien, redonner du sens à la consommation, au travail, aux loisirs …«Je partage mon logement, je te prête ma voiture ou ma tondeuse en échange d’un service, je te déplie pour une nuit dans une ville inconnue le canapé de mon salon, nous jardinons de conserve parce que c’est cool et que c’est bon pour le vivre-ensemble et l’environnement.»

Mais la consommation collaborative porte en elle une contradiction entre utopie et big business. Le rêve libertaire se heurte à une réalité marchande, voire ultralibérale, qui voit des entrepreneurs se positionner en intermédiaires pour développer cette nouvelle économie du partage et en tirer un maximum de profits. Aux deux extrémités du spectre, cela donne le site de prêt gratuit d’objets entre particuliers Sharewizz face à Zilok, géant de la location, Donnons.org face à eBay, ou de petits sites de colocation non lucratifs face au monstre Airbnb qui vaut 10 milliards de dollars en Bourse. Chacun doit s’interroger sur ce qu’il veut réellement : développer de nouvelles formes d’échanges solidaires à côté du marché et de la monnaie, ou bien profiter de nouveaux services efficaces pour regagner un peu de pouvoir d’achat.

Pour en parler ensemble aujourd’hui, nous accueillons :

Nathalie Rykiel , vice-présidente du conseil d’administration de Sonia Rykiel, auteur de Tu seras une femme, ma fille Éditions Calmann-Levy et L'Élégance , éditions Autrement.

Pascale Hébel , économiste, spécialisée dans l’anticipation du comportement des consommateurs et Directrice du département « Consommation » du CREDOC (Centre de Recherche pour l'Étude et l'Observation des Conditions de Vie)

Katherine Khodorowsky , historienne et sociologue. Auteur de "Marketing et communication Jeunes Vendre aux générations Y et Z" aux éditions Dunod

et

Marine Barbaud, étudiante

LES REPORTAGES DE SOPHIE BOBER

AvecShirel, lycéenne à Neuilly, qui aime jouer avec les codes de la mode

et Irène, jeune artiste, qui s’est affranchie de l’esprit parisien pour se réfugier à la campagne

Le choix musical d'Alexandra Malka :

Titre: How long

Artiste : JEHRO

Label : WARNER MUSIC

L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......