LE DIRECT

Faut-il accorder aux policiers une présomption de légitime défense ?

29 min
À retrouver dans l'émission

Vous vous souvenez probablement de l’affaire de Noisy-le-Sec survenue en avril dernier : sur le point d’être arrêté en vertu d’un mandat d’arrêt, un délinquant multirécidiviste avait lancé une grenade en direction des policiers avant de prendre la fuite les policiers avaient réagi en faisant usage de leurs armes et le délinquant fut mortellement blessé. L’enquête devait révéler que la grenade était inoffensive et que le malfaiteur avait été atteint dans le dos.

Le policier fut mis en examen pour homicide volontaire, mais il ne fut pas mis à pied. il fut immédiatement muté et garda son salaire. Cette affaire a suscité une émotion considérable parmi les policiers, qui demandèrent à bénéficier d’une « présomption de légitime défense ». Que faut-il penser d’une telle revendication ? La question a été examinée par une commission à la demande de du nouveau Ministre de l’intérieur, qui vient de rendre ses conclusions. Nous avons la chance de recevoir son président, Mattias Guyomar.

L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......