LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
L'inauguration de la statue de Tintin à Bruxelles en 2011

Tintin reporter du 21ème siècle

4 min
À retrouver dans l'émission

A 90 ans Tintin n’a-t-il jamais été aussi moderne ? Le 10 janvier 1929 il apparaissait dans les pages du « Petit Vingtième » le supplément jeunesse du quotidien bruxellois « Le vingtième siècle ».

L'inauguration de la statue de Tintin à Bruxelles en 2011
L'inauguration de la statue de Tintin à Bruxelles en 2011 Crédits : Mark G. Renders / Contributeur - Getty

Tintin a 90 ans aujourd’hui ! Le 10 janvier 1929 il apparaissait dans les pages du « Petit Vingtième » le supplément hebdomadaire jeunesse du quotidien bruxellois « Le Vingtième Siècle ». Une genèse qui pourrait en faire une figure précisément datée, emblématique du siècle précédant. Or au 21ème et à 90 ans Tintin n’a jamais été aussi moderne. 

Il y a quelques jours, Elon Musk dévoilait le design de sa nouvelle fusée lunaire « Starship », qui reprend exactement la forme de celle Tintin dans « Objectif Lune », le damier rouge et blanc en moins ! Un hommage au reporter d’Hergé revendiqué par le patron de Space X. Mais pourquoi l’américain Elon Musk s’est-il inspiré du dessinateur belge plutôt que des vaisseaux de Star Wars ? 

Hélicoptère, avion, fusée, sous marin, bateau hors-bord, et quantité de véhicules, Tintin s’est toujours emparé, comme par magie et sans permis, de tous les jouets du progrès technique. D’ailleurs il marche sur la lune dès 1953, seize ans avant Neil Armstrong ! C’est un personnage de la vitesse et de l’action, du mouvement perpétuel. Il ne se définit même que par ses actions, et ses interventions sont toujours celles qui font avancer l’aventure, là où les personnages secondaires temporisent le rythme. Entre un capitaine Haddock qui jure par mille milliards de mille sabords et un professeur Tournesol franchement dure de la feuille. 

Sans parents, sans passé autre que ses tribulations, sans petite copine ou petit copain, globalement sans attache et sans compte à rendre à personne, sans sexe et presque sans visage : « c’est son abstraction qui fait la modernité de Tintin » comme l’analyse le scénariste et biographe d’Hergé, Benoît Peters dans les pages spéciales que consacre aujourd’hui Le Figaro à Tintin « ce jeune homme de 90 ans ». 

Tintin est à la fois un véhicule d’identification universelle et intemporelle, mais aussi une figure de la liberté pure, comme épargnée par le réel. Un mythe du sur-enfant qui parle à toutes les générations de lecteurs y compris à l’entrepreneur spatial Elon Musk ! Après le « Secret de la Licorne » le duo Steven Spielberg et Peter Jackson se reforme d’ailleurs pour une adaptation du Temple du Soleil, annoncée pour 2021.

Du reste peut-on totalement affranchir Tintin de son ancrage dans le siècle passé ? Le premier album « Tintin au pays des soviets » était bien chargé de dépeindre les pires travers de l’Union Soviétique. Les polémiques sur son racisme et son colonialisme surgissent quand il est question de rééditer « Tintin au Congo ». Enfin comment ne pas remarquer l’absence de personnage féminin à l’exception de la Castafiore ? 

Au vrai, c’est bien parce que Tintin semble toujours aussi vivant au 21ème siècle, et pas écorné comme un vieux Pieds Nickelés, qu’il est confronté, comme un personnage du présent, à une lecture contemporaine qui en oublie son anachronisme.

Au fil des décennies, après 250 millions d’albums vendus dans 120 pays, et chaque année entre 500 000 et 1 million dans les pays francophones, ce qui ne cesse de susciter l’intérêt et le suscitera encore, c’est au fond la combinaison entre une grande lisibilité et une grande profondeur. Sous la ligne claire les questionnements métaphysiques qui ont marqué des philosophes comme Michel Serres et Clément Rosset se font jour. Quant au récit, il reste marqué par un duo d’humour et de suspens que ne renierait pas Hitchcock. Sans qu’aucun nouvel album n’ait été publié après le très visionnaire Tintin et l'Alph-Art en 1986, Tintin est un classique qui ne cesse de se réinventer. Un peu comme le look de son personnage !

Pour les 90 ans de Tintin : France Culture, la Comédie Française, l’orchestre national de France et Moulinsart proposent un dossier avec la réécoute des aventures de Tintin en podcast « Les cigares du Pharaon », « le lotus bleu » et « Les 7 boules de cristal » avant une nouvelle adaptation en feuilleton au mois d’avril « le Temple du soleil » .

Chroniques
8H50
3 min
La Conclusion
Jean-Luc Mélenchon
L'équipe
Production
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......