LE DIRECT
Taylor Swift aux American Music Awards 2018

Élections de mi-mandat, y aura-t-il un « effet Taylor Swift »?

3 min
À retrouver dans l'émission

Quel est le poids des icônes pop sur les prochaines législatives américaines ?

Taylor Swift aux American Music Awards 2018
Taylor Swift aux American Music Awards 2018 Crédits : Kevin Mazur/AMA2018 - Getty

Et si le débat politique des élections de mi-mandat le 6 novembre prochain se déplaçait sur le terrain de la pop culture ? Le rythme des déclarations s’accélère à mesure que l’échéance approche, et la puissante connexion de certains artistes avec leurs fans pourrait avoir un effet dans les urnes, enfin sur les machines à voter. 

Face aux soutiens répétés du rappeur Kanye West au président Donald Trump, avec qui il devrait déjeuner prochainement, la sanction du couple Beyoncé/Jay Z est tombée hier. D’après une source proche, les puissants époux Carter ne souhaitent plus jamais être associés à Kanye West sur aucun projet, et ne veulent plus avoir aucun contact avec lui. Ni avec sa femme d’ailleurs. A l’heure du féminisme étendard de Beyoncé, étrange symétrie que cette opposition couple contre couple, sans faire cas du libre arbitre de la dite compagne, mais passons.

Engagés de longue date dans le camp démocrate, l’implication de Beyoncé et Jay Z peut certes peser, mais si la bataille pop des prochaines élections s’intensifie, c’est davantage avec des artistes qui sont sortis de la réserve. Et qui pourraient, qui sait, changer la donne.

Après s’être adressée au président Trump pour dénoncer la situation des habitants de Porto Rico suite au passage de l’Ouragan Maria en septembre, Rihanna poursuit désormais avec un appel à s’inscrire sur les listes électorales. Sur son compte Instagram aux 65 millions d’abonnés, « badgalriri » a ainsi posté : « BONJOUR L'AMERIQUE. Qui est réveillé ce matin? Et qui est conscient?" ».

Même chose pour Taylor Swift, et d’autant plus notable, qu’elle était jusqu’ici restée en marge de tout débat politique. La petite fiancée de l’Amérique a enjoint ses 200 millions d’abonnés cumulés sur les réseaux à voter, puis renouvelé l’appel lors de son énième sacre mardi soir aux American Music Awards. Elle s’est même publiquement engagée en faveur des démocrates de son état, le Tennessee.

Ce renouvellement de l’échiquier pop politique américain pourrait se limiter à effet d’emballement et de reprises en boucle dans les médias, or il semblerait qu’il ait un poids réel. Après le message de Taylor Swift l’association vote.org a annoncé 250 000 inscriptions supplémentaires. Vous me direz que c’est peu à l’échelle du pays, mais l’augmentation reste significative c’est plus que les 57 000 inscriptions en ligne annoncées en août et plus que les 190 000 comptabilisées en septembre. D’après les analystes de vote.org, cette vague soudaine de nouveaux inscrits concernerait à plus de 60% des jeunes de 18 à 29 ans. Est-ce à dire qu’un effet « Taylor Swift » se prépare pour les prochaines élections ? Ce serait exagéré. 

Le discours de Swift est assez succinct… Mais suffisant pour avoir déçu une partie de son électorat de droite ou d’extrême on droite, comme cela a pu être le cas avec le rappeur Eminem.

Dès lors la bataille des législatives ne se joue peut-être par tant sur le terrain de la pop culture, que sur celui, générationnel, d’un électorat bien plus politisé depuis ces derniers mois. Une jeunesse qui aura son mot à dire…

Chroniques

8H50
4 min

La Conclusion

L’anthropocène, c'est le trop d'architecture
L'équipe
Production
Réalisation
À venir dans ... secondes ...par......