LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Gollum dans "Le Hobbit : un voyage inattendu" réalisé par Peter Jackson

Le Seigneur des Anneaux : mythe des mythes ?

5 min
À retrouver dans l'émission

Série, livre, exposition, réédition : Tolkien est de retour mais pourquoi son œuvre demeure une source inépuisable d'inspiration ?

Gollum dans "Le Hobbit : un voyage inattendu" réalisé par Peter Jackson
Gollum dans "Le Hobbit : un voyage inattendu" réalisé par Peter Jackson Crédits : Allo Ciné

20 ans après sa première adaptation au cinéma par Peter Jackson, et 46 ans après la mort de son auteur Le Seigneur des Anneaux de l’écrivain anglais John Ronald Reuel Tolkien va devenir la série la plus chère de l’Histoire. D’ici novembre 2019, le tournage de cette production d’Amazon, estimée à 1 milliard d’euros, devrait commencer. Pour au moins cinq saisons. Avec ce mastodonte, prévu pour s’imposer comme le nouveau « Game of Thrones », la pari financier n’est certes pas très risqué, tant les aventures de « la Terre du Milieu » et de « la Communauté de l’Anneau » sont devenues des vaches à lait de la pop culture.   

Au-delà de ces enjeux qui relèvent désormais de l’industrie culturelle, comprendre le succès du « Seigneur des anneaux » c’est l’occasion de se replonger dans la puissance de l’œuvre de Tolkien. Au mois de mai l’université d’Oxford, où Tolkien a été professeur, publiera un livre événement se basant sur des reproductions de manuscrits, de dessins, de cartes, de lettres, d’alphabets, qui devraient permettre d’appréhender avec plus de netteté la profondeur du processus créatif qui a engendré la Terre du Milieu et ses personnages iconiques : Frodon, Gandalf, Legolas et bien sûr Gollum. En juin la vénérable Bodleian Library d’Oxford présentera même, pour la première fois rassemblés depuis les années 50, les matériaux qui ont présidés à la naissance de cette œuvre.   

Un Hors-Série du Point Pop livre déjà une analyse approfondie, littéraire, philosophique, de ce grand syncrétisme de mythes que constitue « Le Seigneur des Anneaux ». Pour l’aborder il faut d’abord comprendre une chose essentielle : Tolkien n’a pas créé des langues pour son monde mais un monde pour ses langues, comme nous le rappelle la rédactrice en chef de ce hors-série Phalène de La Vallette.   

Tolkien, médiéviste, poète, et philologue le répétait : son œuvre est d’inspiration fondamentalement linguistique, « chez moi - disait-il - le nom vient en premier, et l’histoire suit ». Et de fait, l’onomastique, la science de noms propres, appliquée aux fictions de Tolkien est peut-être une des meilleures portes d’entrée. Prenez le personnage de Gollum lorsqu’il était un hobbit, il se prénommait « Smeagol », un mot dérivé du vieil anglais qui désigne une sorte de chose rampante qui creuse un sillon, et un mot souvent utilisé dans littérature anglaise ancienne pour décrire les dragons, associés au trésor auquel ils se cramponnent. On retrouve là, forme et caractère de Gollum, monstre visqueux obsédé par son précieux. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Gollum est également ce personnage qui révèle tous les mythes sources dans lesquels Tolkien est allé puiser. Il y a chez Gollum le monstre ogresque du grand poème épique anglais « Beowulf », le Caliban créature mi homme mi poisson de Shakespeare dans La tempête, le Dorian Gray d’Oscar Wilde aussi, tant il est le reflet de ce que pourrait devenir Frodon le hobbit s’il cédait à l’envoutement de l’or, et enfin cet autre que moi, cette part d’ombre qui siège en chacun de nous, comme le définit Young. Gollum se réfère également au premier meurtrier des écritures : Caen… La puissance de Tolkien réside donc dans son savoir, et sa capacité à composer ce code multi-sources unique, qui est devenu lui même un mythe.

- Le hors série du Point Pop "Le Seigneur des Anneaux, mythes et origines" est illustré par Jon Howe célèbre illustrateur de Tokien et directeur artistique des films de Peter Jackson. 

- Jon Howe sera en Masterclasse le samedi 14 avril à 16H à Paris, FNAC Bercy.

- "La Chute de Gondolin" - "la première vraie histoire" de la Terre du Milieu selon Tolkien lui même sera publiée dans une version rééditée en août 2018.

Intervenants
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......