LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Un homme avec un casque audio

Podcast, la révoluSon?

4 min
À retrouver dans l'émission

En pleine effervescence, le podcast français professionnalise son modèle.

Un homme avec un casque audio
Un homme avec un casque audio Crédits : Nils Petter Nilsson/Ombrello - Getty

C’était l’un des thèmes d’ouverture des 11ème Assises Internationales du journalisme de Tours : "la folie des Podcasts". Qu’il soit issu des programmes radio ou produit de manière originale, le format podcast est en pleine effervescence en France. 

Quant aux Etat-Unis, il affiche des courbes de croissance affolantes. 40% des Américains de plus de 12 ans affirment avoir écouté un podcast au cours du dernier mois, contre 12% seulement il y a 5 ans. Le marché publicitaire du podcast suit avec une augmentation de 85% en 2017 par rapport à l'année précédente. Et le New York Times annonce le « futur du post-texte ». Mais comment se construit précisément le modèle français ?

La séquence actuelle est parfois comparée à l’émergence des radios libres en France dans les années 70. En plus des programmes radio délinéarisés et disponibles à la réécoute, des contenus audio créés nativement sur le web se sont démultipliés. Explosion créative et tous azimuts avec des podcasts de niche qui creusent une thématique en particulier : la bouffe, les séries, le sexe, les comics, les chanteuses d’opéra, le féminisme, la masculinité ou même l’actualité de YouTube. Dans un élan qui, plus récent que les radios libres, peut se rapprocher de l’apparition des bloggeurs ou des youtubeurs, justement.

Mais parce qu’il s’agit d’audio, d’une écriture spécifique, et d’un rapport spécifique, celui que confère l’intimité du son, l’immersion dans nos vies et nos déplacements, des plateformes se sont spécialisées dans ces productions. Dans le sillage de la pionnière Arte Radio lancée il y a 15 ans, on peut citer « Binge » qui produit et accueille des podcasts, avec 2 millions d’écoute entre 2017 et 2015, date de sa création. Mais aussi « Transfert » disponible sur le site Slate.fr qui propose des podcasts ou « histoires audio » centrés sur les mises en récit à la première personne. La créatrice de « Transfert », Charlotte Pudlowski, associée à une autre podcasteuse Mélissa Bounoua de « Studio 404 », vient d’ailleurs de lancer « Louie Media », nouvelle société de production de podcasts.

Pour afficher ce contenu SoundCloud, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Quant au modèle économique, c’est la production de podcasts pour d’autres médias ou pour des marques qui peut financer ces nouvelles sociétés, et diversifier l’activité des radios traditionnelles. Aujourd’hui, des journaux comme L’Equipe ou Les Echos ont leurs podcasts, et même les chaînes de télé s’y mettent, comme LCI par exemple. Preuve que l’audio devient une déclinaison inévitable.

Bref, ce qui se dessine est hybride à tous niveaux. Fut un temps, assez récent mais déjà ancien à la vitesse où vont les choses, on distinguait le PIF (le podcast indépendant français) du PAF (le paysage audiovisuel français). Dans une dérive un peu puriste un vrai podcast, du nouveau monde nouveau, c’était un podcast natif et pas un programme radio en réécoute. Depuis, les oppositions artificielles se sont diluées. La consommation de podcasts est évidemment mixte, et la production s’est elle même hybridée. France Culture a inauguré cette saison son premier podcast natif  « Super Fail », rejoint il y a un mois par « Hasta Dente ! » premier podcast natif de fiction. Penser une émission pour sa forme podcastée, comme penser un podcast sans émission, les écritures radio mutent.

Et c'est à se demander : si à 50 ans, on n’a pas lancé son podcast, on a raté sa vie?

Intervenants
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......