LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Netflix

Netflix, futur grand vainqueur des Oscars?

4 min
À retrouver dans l'émission

Il est des évènements qui instantanément se pose comme des marqueurs sur la frise chronologique qui défile en bas de l’époque. La plateforme Netflix a obtenu le Lion d’or à la Mostra de Venise, une première historique.

Netflix
Netflix Crédits : SOPA Images - Getty

La «  surprise » entre guillemets, ne vient pas du cinéaste, reconnu et déjà  oscarisé pour Gravity, le mexicain Alfonso Cuaron, ni du film Roma qui a fait l’unanimité de la critique italienne et internationale, mais du distributeur : Netflix. La plateforme américaine de vidéo à la demande remporte ainsi pour la première fois la plus haute distinction de l’un des trois grands festivals européens : Cannes, Venise et Berlin.  

Victoire symbolique d’un nouveau modèle de financement et de diffusion du cinéma labellisé en quelque sorte par l’un des phares de la veille  Europe, mais aussi de la course aux Oscars. Netflix remporte également le prix du scénario pour le western de Joel et Ethan Coen, The Ballad of  Buster Scruggs, deuxième des trois films de la plateforme en lisse à la Mostra cette année. 

La Mostra qui avait déjà sélectionné pour la première fois un long métrage produit par Netfflix en 2015 Beasts of No Nation et couronné son acteur Abraham Attah du prix  Marcello Mastroianni du meilleur espoir… Sans que le film soit projeté dans les salles italiennes, et sans que cela soit un enjeu. 

Contrairement au festival de Cannes où la polémique déclenchée en 2015 par les deux  films que présentait Netflix en compétition a débouché sur un blocage. Il a été acté que "dorénavant, tout film qui souhaitera concourir en compétition devra préalablement s'engager à être distribué dans  les salles françaises". Roma n’avait donc pas pu être présenté cette année à Cannes, après que Netflix a boycotté le festival. Celui-ci impose également aux films sélectionnés de respecter la « chronologie des médias ». Ce délai obligatoire de trois ans (!) entre la sortie en salles et la diffusion sur une plateforme de vidéo. 

A Venise, à Berlin, ou encore au festival de Deauville, le mode de diffusion d’un  film n’est donc pas un critère, à Cannes si. Serait-ce une position  "antihistorique ? Pour reprendre les mots du directeur de la Mostra, Alberto Barbera, pour qui exclure un film produit par Amazon, Netflix ou autres plateforme serait une décision "antihistorique". En revanche ne  présenter qu’une seule femme réalisatrice en compétition, dans une  sélection encore et toujours dominée par les hommes, ne lui a pas semblé  antihistorique… Mais passons. L’Histoire va dans le sens qui l’arrange semble-t-il. 

Du reste, concernant la mutation accomplie des modes de financement et de diffusion, plus rien ne semble freiner Netflix et consorts. La dernière étape pourrait bien être celle des prochains Oscars où le film inédit d’Orson Wells The Other Side of the  Wind financé et diffusé par Netflix pourrait triompher. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Présenté en avant première à la Mostra, le film, loin d’être un fond de tiroir, s’impose  déjà comme un nouveau chef d’œuvre. Consacré aux Oscars, il fera instantanément de Netflix un acteur désormais classique de l’industrie. 

Chroniques
8H50
3 min
La Conclusion
Les cordons bleus
L'équipe
Production
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......