LE DIRECT
Blanche Gardin à la 30e nuit des Molières

Que "révèle" la féminisation des Molières ?

3 min
À retrouver dans l'émission

Alors que la réalité est loin d’être paritaire, le résultat fortuit du vote à deux tours par des professionnels du spectacle rattraperait-il le temps perdu ?

Blanche Gardin à la 30e nuit des Molières
Blanche Gardin à la 30e nuit des Molières Crédits : GEOFFROY VAN DER HASSELT - AFP

Il y a un an, lorsque Blanche Gardin est devenue la première femme à remporter le Molière de l’humour, elle a tout de suite ironisé en mettant cette victoire sur le compte de la discrimination positive. Allusion à des palmarès de plus en plus scrutés et conçus, en fonction du signal politique et sociétal qu’ils renvoient.

On avait voulu marquer le coup dans le prolongement de la vague ‘#MeToo’, déclenchée par l’affaire Weinstein, résultat : son prix n’avait aucune valeur…

Ce jour-là, pour la première fois, une vidéo de la cérémonie des Molières devenait positivement virale. Mais surtout une anomalie se faisait jour. De celles qu’on n'avait même pas relevées avant : comment se faisait-il que jamais le Molière de l’humour n’ait été décerné à une femme avant Blanche Gardin? 

Des humoristes femmes plébiscitées, par le public et la profession, en France il en existait depuis longtemps pourtant. Les Muriel Robin ou Sylvie Joly, mais aussi Florence Foresti qui a pulvérisé tous les records d’affluence en salle et a été désignée "comique préférée" des français, ou Valérie Mercier qui concourrait d’ailleurs en 2016 pour le Molière de l’humour ainsi que Sophia Aram… Sans succès.

Cette année pour 31e cérémonie des Molières, l’histoire s’accélère soudainement. Non seulement les nommés pour le Molière de l’humour sont pour la premières fois exclusivement des femmes. Mais la catégorie metteur ou metteuse en scène, et la catégorie auteur ou autrice sont parfaitement paritaires, pour le seul(e) en scène on compte même trois femmes en lice pour un homme. « C’est Noël ! » 

Cette sélection historique, est assurément révélatrice, mais de quoi ?

Alors que la réalité est loin d’être paritaire, le résultat fortuit du vote à deux tours par des professionnels du spectacle, rattraperait-il le temps perdu ? 

Publié en mars par le ministère de la Culture, un rapport montrait en effet que la part de femmes sélectionnées ou primées aux Molières était encore très faible, voire sans amélioration réelle (11% de femmes metteuses en scènes et 14% d’auteures primées depuis 1987). 

Les votants se sont-ils concentrés pour franchir une insidieuse barrière mentale qui persistait encore jusqu’à l’année dernière ? Auquel cas, les alertes de plus en plus répétées sur les compétitions qui manquent de parité ont porté leur fruit.

Mais le simple fait que cette parité voire cette majorité féminine soit un signe à interpréter, continue de faire tourner la discussion loin de la qualité des artistes et des spectacles retenus. Il faut en quelque sorte justifier cette remontée spectaculaire des femmes dans les nominations au-delà de leur proposition artistique.

D’ailleurs, lorsqu’on lit que le quatuor exclusivement féminin d’humoristes nommées est le signe de la montée en puissance d’une nouvelle génération de comiques ce n’est précisément pas bon signe. Car il faut se rappeler que si cette année Blanche Gardin n’est plus face à Jamel Debouzze, Jerôme Commandeur, Fabrice Eboué et Manu Payet, elle est nommée avec deux humoristes femmes qui ne viennent pas de débarquer : Florence Foresti pour « Epilogue », et Michèle Barnier pour « Vive demain ». Une nouvelle génération de femmes humoristes existe certes et se porte bien, mais en l’occurrence cela « n’explique » pas cette sélection uniquement féminine. 

Reste cette piste : elles l’ont chacune individuellement mérité. Tout simplement.

Chroniques

8H50
4 min

La Conclusion

À Brisseau
L'équipe
Production
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......