LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
"Fake News" signfiant infox.

Quel langage pour lutter contre les infox?

3 min
À retrouver dans l'émission

Depuis le mois d’octobre dernier les « fake news » se traduisent officiellement en français par le néologisme « infox ». C’est symboliquement, déjà, une étape dans la lutte contre les fausses nouvelles.

"Fake News" signfiant infox.
"Fake News" signfiant infox. Crédits : SOPA Images - Getty

L’expression « fake news » avait, en effet, été popularisée par Donald Trump pour décrire des nouvelles vérifiées, en l’occurrence celles de CNN, qui n’étaient précisément pas fausses. Elle était donc née sous le signe du mensonge. Ou en langage trumpiste des « faits alternatifs ». 

Le langage, c’est bien le cœur de cette bataille pour défendre la vérité de faits contre la vérité d’opinion.

Si des mesures techniques sont envisageables, notamment du côté des canaux digitaux d’information que sont Facebook, Watssap ou Youtube, qui pourraient  systématiquement afficher des correctifs, la bataille de la perception, se joue auprès des humains. Comment ré-armer l’esprit critique, et se prémunir contre les fausses nouvelles, dans un monde où les infox, mais aussi le complotisme, prétendent exercer cette fonction de dévoilement?

A voir le documentaire de Netflix « La terre à plat » au pays de ceux, de plus en plus nombreux aux Etats-Unis, qui maintiennent que la terre n’est pas ronde, on comprend qu’aucune démonstration scientifique ne peut ne les convaincre du contraire. Ils ont inventé leur propre corpus de fausses preuves, et développé le syndrome « Dunning-Kruger » c’est à dire moins vous avez de compétences réelles sur un sujet plus vous surestimer vos connaissances. Alors comment agir ?

Dans le cadre de la semaine de la presse à l’école, l’INA et la Bibliothèque nationale de France proposent ce mercredi une journée de rencontres, de débats, et d’ateliers pédagogiques sur le thème « les démocraties à l’épreuve de l’infox ». La diversité des thématiques abordées met en lumière la complexité de cette lutte contre les infox. Les fausse nouvelles relèvent-elles du business ou de l’idéologie ? Le fact-cheking est-il la solution ? Ou encore : est-il possible de lutter en « amont » de la fausse nouvelle sans courir le risque d’encourager une forme de censure ?

Si les fausses nouvelles ont toujours existé, l’historien Marc Bloch par exemple en avait déjà fait état en 1921 dans un article « Réflexions d’un historien sur les fausses nouvelles de la guerre », le web, dont on fête les 30 ans, a profondément modifié l’écosystème de l’information et de la perception.

Il n’y a pas si longtemps , dans son livre sur les « nouvelles censures » le journaliste Paul Moreira avait montré que démonter une fausse information conduisait au mieux à un rééquilibrage à 50/50. En gros même après un dément, le sentiment qui persiste c’est qu’il n’y a pas de fumée sans feu. « Pt’-être ben que c’est vrai, pt’être ben que c’estfaux » !

La désinfox reste nécessaire mais aujourd’hui après vérification, non seulement une fausse nouvelle ne s’effondre pas, mais elle peut même s’en trouver renforcée. 

Dans ce contexte, une initiative a été lancée par la toute nouvelle « Union francophone ». Un concours réunissant de jeunes créatifs publicitaires issus du monde francophones et francophonophile, pour trouver la meilleure campagne capable de mobiliser l’opinion contre les infox en ligne. La publicité au secours de l’esprit de critique il fallait y penser ! 

Mais c’est précisément pour trouver le bon langage. Celui qui saura mettre en alerte contre tous ces simulacres de dévoilement produits par les fausses nouvelles, et qui pourra rendre la vérité plus séduisante et transgressive que ses doubles mensongers

Chroniques
8H50
3 min
La Conclusion
L'envers du décor à l'endroit
L'équipe
Production
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......